20070704

Green your parties : des soirées qui durent...


A la fin de chaque soirée, des sacs entiers de bouteilles de plastique, de verre et cannettes sont recyclés...mais les couverts et verres partent à la poubelle. Le carton est une solution, les assiettes en amidon aussi; mais même si ce n'est pas du plastique, c'est du jetable. Alors, pour passer au durable, voilà une idée sur la base de d'une soirée de 50 personnes.
Le prix pour acheter les verres, assiettes, et couverts en plastique est de 15€ pour des choses qui deviendront très vite des déchets...
Les options durables:
  • Soit vous allez chez Emmaüs et vous achetez 50 verres différents et 50 assiettes différentes, de toutes les couleurs et de toutes les formes. La discordance est telle que c'est beau et marrant. Le coût est très modique. Il faudra peut-être deux soirées pour rentabiliser l'affaire.

  • Soit vous achetez de nouveaux verres, assiettes, etc. Chez Ikea, par exemple, un des verres et l'une des assiettes sont à 0.50€. Style simple et épuré: le coût total de 50 assiettes et 50 verres est de 50€. Mais il y a des offres moins chers quand on achète en gros dans certains magasins. NB: (choississez des verres assez gros, il y a moins de risque de casse).
Pour les couverts, le coût pour 48 couverts est de 36€ à Ikea, mais là encore je n'ai pas cherché très loin.

Investissement en commun : Le coût de départ est élevé par rapport au 15€ de plastique. Il ne convaincra peut-être pas un couple qui fait peu de soirées à l'année, par exemple. Pour réduire ce coût et éviter que chacun dans son soin achète 50 couverts, verres et assiettes, il faut mettre l'équipement en commun: Par exemple, une ou deux personnes investissent et achètent les 50 couverts, verres, assiettes au départ et rangent le tout dans une boîte adaptée. A chaque soirée organisée par une personne du groupe d'amis ou dans la famille cette boîte est prêtée contre une somme modique (par exemple, 5-8€) qui sera reversée aux investisseurs. Cela permettra de les rembourser pour l'achat initial et puis de racheter des verres, etc pour remplacer au fur et à mesure que les choses cassent. Lorsque le lot est bien amorti, soit les investisseurs de départ décident d'arrêter de demander la somme de 5€, soit ils l'utilsent pour investir dans d'autres produits durables qui peuvent être utilisés en groupe, par exemple.
Rangement : une telle boîte prend de la place, donc elle aura besoin d'être stockée par ceux dans le groupe d'amis qui ont une cave ou une maison.

Logistique : pour amener la boîte à la soirée, rappelez-vous que même si le groupe d'amis est éparpillé dans une ville ou une région, en général qu'il y a toujours quelqu'un dans le coin où se trouvera la boîte qui ira à la soirée. C'est une question d'organisation; mais assez facile en fin de compte.
Coût energétique: dans le temps, ça doit être sans conteste l'équipement durable qui gagne

Côté déchets produits : c'est indéniablement l'équipement durable qui est le bon choix.

Donc tout en élevant le confort de vos soirées, vous faites un geste pour l'environnement, et vous économisez à moyen terme!

2 commentaires:

Shabnam a dit…

Cet article a été publié sur econo-ecolo le 26 juillet 2007
http://www.econo-ecolo.org/spip.php?article678

: )

Kaay a dit…

Bonjour.
Il existe une solution toute simple que j'utilise régulièrement: demander aux invités de venir avec leurs assiettes et leurs couverts.
Généralement, on apporte des vieilles assiettes qu'on ne veut plus voir et des couverts pas chers.
Au moment de se mettre à table, demander à quelques enfants...les tout-petits adorent ce jeu...de désigner à qui ira l'assiette et les couverts.
Souvent, les petits donnent les assiettes moches aux papis et mamies et les jolies assiettes aux jeunes gens.
Animation assurée pendant quelques minutes et vous repartez évidemment avec l'assiette et les couverts qu'on vous a attribués. Jusqu'à la prochaine soirée ou vous pourrez vous débarrasser de votre "cadeau".
Présentez les assiettes dans un papier d'emballage recyclé, c'est plus fun.
Coût: rien
Encombrement: néant
fou rire: assuré