20070727

Le moindre mal...transport

Une info reprise sur le journal du Développement durable, 27 juillet 2007, dans un article de Lucie Goar.
"Transport et CO2 : L’avion plus que le train mais moins que la voiture". Il est dit que selon un test comparatif de la revue allemande « Reise & Preise », (voyage et prix) : "sur de courtes distances l’avion pollue certes plus que le train mais moins que la voiture". Mais j'ai l'impression qu'il s'agit d'une voiture avec une seule personne dedans...je me demande ce que ce serait si on comparé avec une voiture optimisée avec 4 ou 5 personnes.
On apprend aussi qu'un vol direct pollue moins qu'un vol avec escale (on s'en doutait, mais c'est bien d'avoir des chiffres à l'appui) "Ainsi, un voyageur qui décide de se rendre de Düsseldorf à Lisbonne via la plateforme aéroportuaire de Palma de Majorque participe à une émission de CO2 de 1320 kg, soient 400 kg de plus que le même vol sans escale".

1 commentaire:

Shabnam a dit…

Un article intéressant sur l'mploi de bio-carburants dans l'industrie du transport aérien à partir de boues d'algues....
http://www.inhabitat.com/2007/07/31/pond-scum-biofuel-to-power-airplanes/
"July 31, 2007
POND SCUM BIOFUEL TO POWER AIRPLANES
by Jorge
The process, created by Aquaflow, involves the harvesting of algae directly from any nutrient-rich settling ponds. This process is usable in many types of waste streams such as the ones created by the transport, dairy, meat and paper industries. The process works by exploiting the capacity of algae to absorb the nutrients available in the settling ponds, cleaning up the water which can then be used on other areas. The algae is then harvested and transformed into an alternative fuel source. So not only can biofuel created from this process, but is possible to clean up and reuse the waste water streams from major industries".