20071002

Lombricompost, le test


Dans la série je test: j'ai fabriqué un lombricomposteur. Il s'agit pour moi de réduire mes déchets verts (épluchures, café, thé, feuilles de mes plantes, une partie de mon papier et carton, mouchoirs en papier, etc.) et d'avoir un beau compost pour nourir mes plantes de balcon.

Pour construire un lombricomposteur, il faut une boîte et des vers de terre. Pour les instructions, voir Nimasadi (en françsais avec plusieurs alternatives) ou Wiki-how (en anglais) ou le plus expérimenté Red-worming (en anglais). Pour ceux qui ont un jardin, voici une autre alternative trouvée sur le site du gouvernement néo-zéandais fait avec des vieux pneus!

Le défi: avoir un lombricompost qui ne dégage pas d'odeur (c'est une question d'équilibre) et qui n'attire pas les moucherons (il faut que je rajoute du tissu de moustiquaire sur les trous d'aération). Ca fait une semaine pour l'instant. Il est clair que je n'ai pas assez de vers pour la quantité de déchets organiques que je produis. Mais j'en suis très contente. A suivre.

ps. apparemment les vers aiment le café! ils mangent encore plus après!

pps. ne pas utiliser une boîte transparente mais opaque, les vers n'aiment pas la lumière, mais je n'ai pas trouvé la bonne boîte. J'ai donc mis du carton à l'intérieur pour bloquer la lumière.

Photos: Shabnam

3 commentaires:

Bobbie a dit…

You make me want to try this again on a small scale like you have here. I'd like something close to the kitchen door where I can just take scraps out immediately instead of keeping a can on the counter. This would work wonderfully!

Agnès a dit…

Vraiment très intéressant !

T'es bien sûre de pouvoir y mettre du papier, du carton et des mouchoirs en papier ?
Les lombrics les digèrent ?

Ici, on ne s'est pas résolus à mettre mouchoirs en papier et sopalin dans le composteur à cause du chlore nécessaire à leur blanchiment.

Shabnam a dit…

Pour le papier, mouchoirs, etc... les vers le digèrent ou ça se biodégrade dans le bac. De toute manière au bout j'ai un compost que j'utilise dans mes plantes.

Le chlore on en dit bcp de mal, car on en utilise trop, et c'est à cause des quantités qu'on utilise, que l'industrie du papier utilise, etc...qu'il y a des problèmes. Mais rappelez vous que: "le chlore est abondant dans la nature, son dérivé le plus important est le « sel de table » ou chlorure de sodium (NaCl). Ce dernier est nécessaire à de nombreuses formes de vie". (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chlore)

Après à chacun de faire son choix de ce qu'il veut composter.Mon objectif est de limiter tout ce qui part à la poubelle, pour réduire les tournées de camions, etc. etc. Vous me direz, n'utilisez pas de smouchoirs en papier. Oui je suis d'accord, je n'en utilise pas. Mais je n'habite pas seule!