20071117

Lessives

Grâce au guide de Raffa, les taches ne sont plus un problème (il explique ce qu'il faut faire dans quel cas). Donc pas besoin d'une lessive super puissante et nocive (et chère!).

Pour ma part, j'utilise du savon de Marseille liquide en tant que lessive (acheté par bidon de 5 litres), du vinaigre blanc comme adoucissant si besoin (acheté 1€), et la terre de sommières pour les taches de gras (4€ le paquet, et ça va me durer quelques années).

Aussi, j'ai acheté mon premier kilo de noix de lavage (photo) pour 10€ à lemondeestbio.com qui était sur un salon. Les noix sont importés par Ecoidées qui travaille directement avec des producteurs dans l'Himachal Pradesh en Inde. Ecoidées a 'une action durable' sur le terrain, et a aidé à la mise en place (cf. financièrement) d'une unité de conditionnement. Donc le consommateur a l'impression de laver son linge en respectant mieux l'environnement et en finançant une filière plus intéressante que celle des gros producteurs classiques de lessives aux pub très vertes en ce moment, mais dont les produits le sont beaucoup moins.

"Les Noix de lavage proviennent d’un arbre poussant notamment en Inde, au Pakistan et au Népal nommé Savonnier (Sapindus Mukorossi). Utilisées depuis toujours par les populations locales, elles apparaissent désormais en Europe où elles offrent une véritable alternative à l’usage de produits polluants.

Les fruits du savonnier produisent de la saponine, substance naturelle protégeant l’arbre contre les insectes. Lorsque les noix sont placées dans le lave-linge, elles libèrent la saponine, qui entre en émulsion avec l’eau et nettoie véritablement le linge, tout comme le ferait une lessive usuelle !

Car la saponine est aussi un agent lavant naturel et écologique, qui permet de réaliser des lavages quotidiens efficaces, tout en préservant l’environnement". (Source: Ecoidées)

Ce dont il faut se rappeler, c'est que les noix ne vont pas avoir un effet détachant miraculeux. Il lave le linge, la saleté, pas les taches, si vous voyez la différence. (Pour les taches voir le guide de Raffa, je me répète, désolée).

Le petit plus de la fin: une fois que les noix ne servent plus, c'est compostable...On peut aussi les bouillir pour obtenir une liquide concentrée pour en faire un nettoyant ménager. Bref, je m'en vais tester tout ça.

NB: C'est possible de trouver les noix un peu partout dans les magasins 'bios'.

5 commentaires:

Loutron Glouton a dit…

J'utilise des noix de lavage depuis un an et je n'ai pas eu à m'en plaindre. A Paris où l'eau est très calcaire, mon linge sortait plus doux de la machine. J'utilise en complément du percarbonate de soude pour détacher et franchement je fais des économies monstres ! Un sac de noix de lavage peut durer un an. Par contre j'utilise des grosses noix et non les petites, les grosses étant un peu plus efficaces. et ensuite hop ! au compost ! ou en liquide vaisselle c'est très bien aussi.

Eleinad a dit…

D'après un test effectué par " 60 millions de consommateurs "sur les lessives,il ressort de leur étude que les noix de lavage indiennes ne font pas mieux qu'un simple brassage avec de l'eau chaude MAIS elles respectent bien les couleurs et ont un potentiel d'écotoxicité très faible.
Je m'interroge sur le bilan carbone de produits venant d'Inde!

POSSINOU a dit…

Le guide de Raffa est une révélation! En instance de décroissance et de simplicité volontaire, tout comme toi, je te propose de partager nos idées en échangeant sur nos blogs respectifs. Le mien est marmottesetcompagnie.blogspot.com/
A bientôt! POSSINOU

Bretange buissonnière a dit…

Je suis souvent d'accord avec ce blog mais les noix de lavage, j'avoue que je ne trouve pas ca genial, j'en ai encore un kg à la maison

Ripe Green Ideas a dit…

pour moi qui n a pas d enfants, ca fait l affaire. mais je suis d accord que pour les taches difficilesm c pas top!
; )