20070830

Quand l'agriculture bio et l'agriculture productiviste se bastonnent

Fait par les auteurs de "Store Wars", ce clip intitulé "Food Battle" est très drôle (surtout à partir de la course poursuite) et explique simplement comment la loi pourrait améliorer les choses (Ca se passe aux Etats-Unis, mais c'est un peu pareil chez nous). Pour plus d'infos voir Food Battle.

Comme dirait le cake industriel : "Bite me apple!"

20070829

Use only what you need!

Quand la pub montre l'exemple!

Une campagne de pub pour l'utilisation de l'eau à Denver aux Etats-Unis nous rappelle que nous devrions seulement utiliser ce dont nous avons besoin et ne pas gaspiller.

Use only what you need

Source : A Green Idea

Black is not green...

Selon un article sur le blog officiel de Google (Is black the new green? ), Blackle n'est pas un site de Google mais utilise seulement le moteur de recherche Google. Google a fait faire des études pour déterminer si un fond noir contribuait à réduire la consommation d'énergie de nos écrans, et il s'avère que la conommation n'est pas réduite pour les écrans LCD (écrans plats). Le noir augmenterait même la consommation d'énergie. Pour voir les détails de ce rapport cliquez-ici : Detailed results.
A la place l'auteur conseille :
  • d'éteindre son ordinateur,
  • utiliser les Coolsavers (optimisation automatique de la consommation de votre ordi)
  • baisser la luminosité de votre écran

Désolée pour la fausse info dans l'article Black is beautiful...

Mais que faire des vieilles disquettes?



Nettoyage de la cave oblige, il faut trouver des idées pour les objets désuets. Une petite idée trouvée sur un site à San Francisco : Made from scrap

20070828

Les inventions vertes

Pour aller faire les courses quoi de plus pratique qu'un vélo chariot fait maison? C'est un concours sur Treehugger qui m'a permis de découvrir le site les Instructables où on trouve des instructions pour fabriquer mille et une choses parfois vertes, parfois un peu moins. C'est une petite mine d'infos avec des explications et instructions étape par étape. Ca vaut le détour si vous cherchez des idées pour un projet. Ce qui est le petit plus ce sont les commentaires d'autres lecteurs/inventeurs qui contribuent à l'amélioration de l'invention ou offrent des alternatives.

D'autres idées:

Greener ways to start the year

Pour verdir son bureau, à la maison comme au travail, la règle des 3 R s’applique très bien : réduire, réutiliser, et recycler.

Réutiliser :
  • Faire le tri des fournitures et réutiliser tout ce qui est bon. Creez vos stocks de brouillons pour votre imprimante, vos listes de courses, etc. Pour les vieux feutres, Raffa donne un truc pour les raviver: « Quand un feutre de coloriage a séché, on dépose deux ou trois gouttes de vinaigre sur le tampon qui contient l'encre, on referme, et on le met tête en bas pendant quelques heures. Le vinaigre va pousser l'encre, et le feutre remarchera (attention ça traverse ensuite un peu le papier, et ça sent un peu) »

  • Donner une nouvelle vie à l’ancien. Par exemple, faites des collages marrantes sur les couvertures des vieux cahiers pour leur donner une nouvelle vie.

Réduire :

  • Acheter des produits non toxiques (notamment en ce qui concerne les colles, les encres, fluos, tipex…). Prenez des produits à base d’eau, de colorants alimentaires, par exemple. Raffa conseille des gommes blanches sans colorants, ou mieux en caoutchouc naturel;

  • Préférez les produits faits en matières recyclées ;

  • Préférez les produits réutilisables et rechargeables. Par exemple : favoriser les stylos plumes et les critériums (crayons à mines) qui sont rechargeables, à la place des bics et des crayons fait en bois. Il existe aussi des stylos billes rechargeables (c’est bien mieux que le Bic).

  • Le marché "vert" étant à la mode, il offre de nouvelles astuces abordables pour réduire les déchets, tels que les agrafeuses sans agrafe (the staple-less stapler). Eco-fabulous dit que nous économiserions 120 tonnes de métal si chaque employé de bureau utilisait une agrafe en moins par jour...

  • Au bureau, remplacez votre tasse en plastique jetable par une tasse en porcelaine pour boire votre café. C'est plus agréable, non? Et s'il n'y que des machines à cafés, amenez une vieille cafetière ou bouilloire. Peut-être que les autres suivrons votre exemple...
Une bonne adresse pour acheter en ligne en France : Un bureau sur la Terre. Les prix sont convenables pour une grand epartie des articles.

Recycler

Trop de sylos, cahiers, gommes? Partagez-les, donnez-les. Les enfants n'ont jamais assez de papier et de crayons pour faire leurs dessins.

Source: Raffa a fait un très bon article pour la rentrée 2006 avec plein d'astuces et idées à utiliser.

Réduisons vite nos déchets, ça déborde de gratuits...

Les journaux gratuits qui se retrouvent dans des poubelles qui débordent dans le métro et dans les rues sont très rarement recyclés.

Ne prenez plus les gratuits, lisez les en ligne (Metro, par exemple, mais tant qu'à faire les grands quotidiens ne sont-ils pas meilleurs?). Si vous prenez des gratuits: partagez-les au bureau ou recyclez-les.

NB: La campagne 2007 Réduisons nos déchets se déroule du 3 au 11 novembre. Pour plus d'infos ou y participer, cliquez ici.

20070826

Plastique info

Tous les sigles concernant le plastique sont un mystère... (Pete 1 à Pete 7)

Pour connaître ce que représente chaque numéro et connaître les différents composants, nocivité, etc. The Smart Plastics Guide est d'une grande aide, surtout pour les parents qui se demandent s'ils peuvent ou non utiliser les biberons, etc. (c'est en anglais et ne fait que 4 pages)

Evincer le jetable : trois astuces qui n’ont rien à voir entre elles

1. A la place des lingettes jetables pour dépoussiérer (plus de 5€ les 20 lingettes)… Utilisez un chiffon en coton, et si vous avez vraiment besoin d’acheter quelque chose, achetez un chiffon pour la poussière, telle que la chamoisine (photo) en cotton à 2€30. Il s’achète dans tous les supermarchés, se lave à la machine ou à la main, et se réutilise à souhait…

2. Pour les grenoblois, je viens de réaliser qu’à Satoriz (supermarché vert), il est possible de venir avec ses bouteilles de liquide vaisselle pour les reremplir. (Comme dans le temps me dit ma mère). Les graines (riz, céreales, etc.) et pâtes sont aussi vendues en vrac.

3. Ames sensibles s’abstenir…Pour les femmes, Satoriz vend aussi le fameux « Diva Cup » (on le trouve aussi sur internet comme pour la Moon Cup) qui n’est pas à la base un objet écolo, mais pour les femmes qui sont allergiques ou qui ne supportent pas les « protections hygéniques classiques » (cf. serviettes et tampons). La première fois il faut apprendre à l’utiliser, mais très vite cela devient facile et pas « crade » comme on pourrait l’imaginer (témoignage de l’ex ou vous pouvez aller voir sur les forums). Il a aussi le mérite d’évincer le jetable…Un autre argument de certaines utilisatrices, c’est l’économie faite. L’achat (environ 30€) est largement compensé par sa réutilisation.

Neomansland (suite)


J’ai déjà dit tout le bien que je pensais du blog Neomansland (c’est génial). NeoDim et NeoKentin, ses créateurs, vont bientôt lancer un site marchand et étaient hier à la fameuse dernière page "Profil" de Libé.

J’ai finalement pris le temps de regarder le blog Neomansland de A-Z il y a quelques jours. Beaucoup d’articles et d’infos intéressantes : en voici une sélection que je vous conseille d’aller voir (pour ceux qui sont intéressés par l’architecture, allez voir aussi la rubrique architecture).

Vidéos à voir :
- Quand les arguments écologiques deviennent la vache à lait du marketing... 50 ans avant le film d'Al Gore, ce film existait déjà...

Articles:
Que faire avec les skis en fin de vie ( on en parlait à Grenoble)

Quelques idées au passage

Dans la lettre d’infos d’EDF, plusieurs idées vertes et infos sont indiquées :

Côté frigo :
- Avec 4 cm de givre, la consommation de votre congélateur double ;
- La température idéale de votre réfrigérateur pour réaliser des économies d’énergie est comprise entre 4 et 6° ;

Côté salle de bains :
- Une douche consomme en moyenne 2 fois moins d’eau qu’un bain, et donc deux fois moins d’énergie pour l’eau chaude.
- Utiliser la touche « éco » de votre lave-linge vous fait économiser jusqu’à 25% de votre consommation d’énergie.

20070821

Pourquoi je me suis fachée avec George Clooney ; )


Vanity Fair a sorti son premier numéro « vert » en 2006, et sur la couverture il y avait George Clooney avec Julia Roberts, Al Gore et Robert F. Kennedy. GC, je l’aime bcp et j'admire ce qu’il fait pour faire bouger les politiques; mais écolo? j'étais sceptique.

La semaine d’après mon scepticisme se confirmait, car on le voyait en boucle dans la pub pour les dosettes Nespresso à la télé ou placardée sur les murs. Quelle contradiction! Mais pourquoi les gens aiment-ils ces dosettes ?

  • elles sont 10 fois plus cher au kilo ;
  • elles produisent 10 fois plus de déchets (25 dosettes produisent 10 fois plus de déchets qu’un pacquet de 100g selon Notre planète), ne parlons pas des déchets que le production de ce café et son emballage doit engendrer…

  • le goût est très sucré ;

  • et lorsque vous vous faites votre café vous ne profitez pas de la bonne odeur qui se dégage des bonnes cafetières (pas les cafetières à l’américaine bien sûr…, mais à l’italienne ou à la française, vois Raffa pour le détail sur chaque type de cafetière). Or une partie du plaisir de prendre un café est l’odeur.

Il faut faire travailler l’odorat et le goût…et là, c’est agréable. Bref, Clooney, je t’aime bien, mais la pub Nespresso m'ennerve d'autant plus que tu es en première page comme représentant des éco-consommateurs et activistes... Quelle idiotie ces dosettes.

Je terminerais sur un édito de Pierre Georges dans Le Monde que j’aime beaucoup :

"Il y eut le briquet jetable. Puis le rasoir jetable. Puis l'emballage jetable. Puis le stylo jetable... A moins que ce ne fût dans un ordre différent. Enfin, bref, tout ce qu'on voulut bien imaginer de jetable, d'utilisation temporaire et de mort programmée. Notre société produit du précaire pour feindre de durer et du déchet pour feindre de le recycler. Jetable. Le maître concept […] Même les semences. Et dans le fond, même les hommes". Georges P., Les jetables, Le Monde, 13 mars 1999.

Mangeons moins de CO²

Lors d'une conférence au mois de mai à Grenoble sur le réchauffement climatique, il y avait un tableau qui a travaillé notre petit groupe d'amis que j'ai retrouvé sur le site de Raffa, Le Grand Ménage. Ils sont de Jean-Marc Jancovici spécialiste français sur les questions de gaz à effet de serre. Il a tenté de chiffrer la part de notre alimentation dans les émissions de gaz à effets de serre. Il l'estime (pour la France) à 31,6% des emissions françaises de 2006. Voici deux tableaux, le premier concernant les équivalents carbones en agriculture conventionnelle et le deuxième pour le bio. C'est impressionnant, non?

Source : Jancovici/Ademe, Bilan Carbone, 2006
Source : IFEN, 2004

20070820

Le "wwoofing" : késako?


Un copain candien m'a récemment dit qu'il voulait faire du woofing au Japon et en France. Le "wwoofing", mais qu'est-ce donc?

Le Wwoof a commencé au début des années 1970 lorsque Sue Coppard, qui travaillait à Londres, organisa la première "fin de semaine de travail" sur une ferme biologique en échange d'être nourrie et logée. A partir de là, un réseau mondial d'agriculteurs biologiques s'est développé. Les agriculteurs partout dans le monde accueillent des travailleurs bénévoles en échange d'un logement et des repas. Il y en a 343 en France, 2 au Bélize, etc...presque 60 pays.

Le principe est de travailler sur une ferme pendant quelques jours ou plus, (ça dépend de toi) et d'aider des producteurs bios. Le but est de contribuer au dialogue ville/campagne et impliquer les citadins dans le développement de la filière bio. Pas besoin de connaissances ou aptitudes particulières. Juste de la bonne volonté!

C'est un bon moyen pour apprendre à connaître un pays, ses habitants, tout en faisant un travail bénévole utile.

Pour avoir accès à la liste des agriculteurs participants, il faut s'enregistrer: Wwoof worldwide et Wwoof Europe

20070816

Le sac à tout faire : le furoshiki

Technique ancestrale japonaise remise au goût du jour par le Ministère de l'environnement japonais pour réduire l'utilisation de sacs en plastique. C'est un simple carré de tissu de 1m05, les possibilités de couleurs et de formes sont illimitées. Tout dépend du noeud et de vos choix de tissus.

Les écoliers japonais l'utilise comme sac à dos, on peut transporter 1 ou 2 bouteilles de vin, aller, faire les courses, emmener son picnic et puis l'utiliser comme nappe, faire un sac un main (petit, moyen, grand, plus besoin de choisir avant de sortir, c'est 3 en 1!)...le Furoshiki est en fait très simple à utiliser et très chix (voir vidéo de démonstration ci-dessous).

Source photo, info ( Treehuggers et Raffa ), vidéo.

Le Grand Ménage

Recettes écologiques et économiques pour l'entretien de la maison.

4 livrets à télécharger sur Raffa faits par un groupe d'amis et c'est vraiment complet et très bien fait. Un bon guide à avoir à la maison.

Merci à eux pour le beau boulot et de le mettre à la disposition de tous!

20070815

Ikea Hacker


Ikea Hacker est un blog (en anglais) pour les transformateurs de meubles ikea. Il réunit depuis un moment toutes sortes d'idées pour donner une 2e vie à des objets d'Ikea (ou autre). On en a tous, et on s'en lasse...mais pas si on leur donne une nouvelle chance...

Il y a de très bonnes idées comme ce coffre fait par angélique :

"purchased at ikea as a plain pine toy chest. i decorated it using an old victorian technique: stuck fern fronds to the wood surface using spray adhesive, then stippled around them with black paint and polyurethaned over the whole thing".

Pour transformer l'exercice en "green idea" : trouvez un meuble de 2e main (Freecycle, Emmaüs, Craig's list, etc.), utilisez de la peinture "bio" ou de la peinture faite maison, et faites votre propre colle fait à partir de farine.

Autre idée: cette lampe (avant et après) :





ça colle ! (suite)

Colles à base de farines :

Utilisées par les egyptiens, les colles à partir de farines sont encore utilisées par les restaurateurs d’antiquités. Elles contiennent uniquement de la farine, de l’eau et du sucre et elles collent grâce à l’amidon contenu dans la farine (de blé, de riz, etc.). 100% naturelle, son utilisation est donc idéale pour les activités avec des enfants (collages, etc).

Il est conseillé de faire la colle au fur et à mesure des besoins et de la garder au frais pendant trois jours tout au plus car il n’y a pas de conservateur. Passerelle Eco suggère de produire la colle au fur et à mesure des besoins et s’il en reste, d’y ajouter un peu de chocolat et la manger pour ne pas faire de déchets !

Pour ceux qui s’inquiètent pour la formation de bactéries, sachez qu’une fois appliquée, la colle sèche très vite. Puisque l’eau s’évapore, il n’y a pas de formation de moississures ou de bactéries. Ces dernières ne se développent qu’en présence de l’eau.

Ingrédients : ½ verre de farine, 1 cuillière à soupe de sucre, 1 verre d’eau.

Verser la farine, puis le sucre, puis l’eau dans une casserole. Mélanger. Touiller doucement à feu deux jusqu’à obtenir une pâte consistante (cf. comme une sauce béchamel) avec le moins de grumeaux possible. Si la colle est devenue trop consistante rajouter un d’eau hors feu. Utiliser un pinceau à gros poils (pas soyeux). Ca tient vraiment bien quand c’est sec !

Colle à base de lait : Astuce - Pour coller vos étiquettes sur vos pots de confitures, utilisez du lait. Versez un peu de lait au fond d’un assiette creuse ; humidifier votre étiquette, posez la sur le pot et essuyez l’excédent de lait. Le lait contient de la caseine, qui a un effet antifongique.




20070809

Les astuces de Nima Sadi : ça colle!

Nima Sadi est un site français qui collecte les astuces alternatives.

Par exemple cette recette pour faire de la colle:

  • ingrédients : 200 gr. de farine de riz, eau

  • matériel : une casserole, une cuillère en bois.

  • réalisation: délayer la farine dans l'eau, quand le mélange a la consistance d'une pâte à crêpes, le mettre à cuire à feu doux 10 mn..

  • mode d'emploi : appliquer, mettre les parties à coller en contact, laisser sécher.

  • remarques : convient parfaitement pour le papier et le carton, le collage fait preuve d'une très grande résistance, ne résiste pas à l'eau, sans conservateur, la colle fermente rapidement.
Source : Guide de l'anti-consommateur. - Martine Grapas et Dorothée Koechlin-Schwartz - éd. Seghers, le livre de poche.Pour le peintre-vitrier. - Ed. Bataille - éd. Dunod.

NB : de nombreuses recettes simples existent, pour différentes utilisations. Par exemple, faites bouillir des os de poulets...ça fait de la colle.

L'île aux fleurs : quand les pauvres passent après les cochons

L'île aux fleurs est un court-métrage brésilien de 1989 et primé. Il raconte l'itinéraire d'une tomate, produit acheté par la ménagère, puis rejetée par elle, qui part dans la poubelle. Les déchets organiques sont revendus à un éleveur de cochons. Ses employés trient les déchets pour garder le "meilleur" pour les cochons. Tout ce qui n'est pas gardé est mis dans un tas, et les pauvres habitants de l'île aux fleurs sont admis 10 par 10 pendant 5 minutes pour rammasser ce qu'ils peuvent.



Ile aux fleurs
envoyé par painteau

Alternative cleaning methods

Voici un document pdf en ligne gratuit et en anglais avec des astuces de nettoyage alternatifs, proposé par le Solid Waste Agency of Northern Cook Couty
http://www.swancc.org/pdfs/HCW/acm-web.pdf

20070807

Pour une consommation locale

Le site http://www.paysans.net offre la carte de France de la vente directe de produits alimentaires. Il a pour but de mettre en relation les producteurs et les consommateurs de leur région. Déjà plus de 200 producteurs inscrits en une semaine sur cette grande cartographie nationale de la vente directe de produits alimentaires. (Source: Ecolopop)

J'ai fait la recherche sur Grenoble et les environs. Il y a Circuit-court, une entité locale, qui indique les distributeurs et les producteurs du coin. Il y a un magasin cours Berria... Je vais y jeter un coup d'oeil...

Deux beaux films d'horreurs... agricoles

Je me demande quel est le thème du Festival de ciné en plein air à la Villette cette année. Samedi et dimanche dernier, c'était très lié à l'agriculture...

Le premier était le documentaire d'Agnès Varda de 2000: "Les glaneurs et la glaneuse". D’après Le Robert, « glaner » c’est « ramasser dans les champs les épis qui ont échappé aux moissonneurs ». Un peu partout en France, Agnès Varda a rencontré des glaneurs et glaneuses, recupéreurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par necessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendule sans aiguilles, c'est la glanure de notre temps.

Parmi les horreurs, celle de voir les coopératives de pommes de terre jeter des tonnes et des tonnes parce qu'elles étaient trop grosses...et après des bénévoles de Restos du Coeur venaient avec les petits moyens du bord ramasser quelques kilos pour les donner. Quel non-sens humain et écologique de les jeter alors qu'elles sont bonnes à consommer? Trop grosses pour les supermarchés! Je n'en reviens toujours pas? Mais pourquoi ne les donnent-ils pas simplement directement aux Restos du Coeur?

Voyons voir si c'est possible de monter un projet localement (si quelqu'un conaît des noms de projets qui existent déjà, je suis intéressée)... Peut-être que objectif zero déchet serait intéressé par un tel projet.

Le film dimanche était "Les raisins de la colère" avec Henry Fonda. Et pendant tout le film, je me disais, rien n'a changé mis à part les personnes victimes. Hier c'était les petits paysans de l'Oklahoma qui se faisaient évincer de leurs terres et se retrouvaient en Californie à travailler pour presque aucune paie. Ils mourraient de faim ou tués par les vigiles. Aujourd'hui ce sont les travailleurs agricoles qui sont enfermés sur des exploitations en Italie pour cueillir les tomates et où 130 immigrés clandestins polonais disparus en 6 ans dans des camps de travaux forcés, ou Espagne dans le triste endroit baptisé "la mer de plastique" en Andalousie. Il doit y avoir bien d'autres cas.

Raison de plus pour manger des produits d'agiculteurs de votre marché à qui vous pouvez parler et à qui vous pouvez rendre visite à la ferme pour faire votre propre idée de leurs pratiques.

20070803

Un commentaire un peu râleur d'un anonyme...

Petite surprise ce matin: un commentaire un peu râleur d'un anonyme à propos des sacs réutilisables.

L'anonyme dit:
"Concrètement, pour les gens qui exercent une activité professionnelle, et font donc leurs courses quand ils le peuvent, sans s'encombrer d'un sac en toile en plus de tous leurs documents, la non distribution de sac plastiques gratuits dans les supermarchés conduit à l'achat systématique de sacs à chaque course".

En ce qui me concerne, j'ai un sac qui se plie et que je mets au fond de mon sac. Il fait 7cm sur 5 et 1.5 d'épaisseur quand il est plié et devient très grand. Les filets de courses prennent aussi très peu de place. On peut les acheter dans les petites quincailleries.

Si vous achetez les gros sacs encombrants des supermarchés, c'est certain, vous achetez un sac réutilisable encombrant, et souvent fait à partir de produits pétroliers...Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'un geste vert, que les entreprises ne vont pas en profiter pour faire de l'argent. Après c'est à chacun d'entre nous de déterminer si on se laisse avoir ou non....c'est à vous de faire le choix.

L'anonyme dit aussi:
"J'aimerais également savoir par quoi remplacer les sachets plastiques qui étaient réutilisés en poubelles? En acheter d'autres? Au final, il semble effectivement qu'il s'agit d'une belle évolution... pour la grande distribution! »

Côté sacs poubelles, en règle général on obtient toujours plus de sacs en plastique en magasin que ce dont on a besoin pour notre poubelle…En Angleterre, ils estiment que chaque personne prend 167 sacs par/an. Si vous êtes 2 à la maison, c’est un sac par jour presque… Si vous êtes 2 avec 2 enfants, c’est en moyenne 4 sacs par jour. En avez-vous vraiment besoin d’autant ?

Avec le recyclage aujourd’hui, vous devriez en principe avoir avez besoin de bien moins de déchets qui partent à l’incinérateur qu’un sac poubelle par jour… A la maison, nous sommes deux et nous en utilisons peut-être trois petits sacs tous les deux semaines. Il est possible d’acheter des sacs en matière biodégradable.

Sachant qu’il ne faut pas mettre son carton, plastique, etc. dans un sac dans la poubelle recyclage, vous pouvez utiliser l’un de vos nombreux sacs réutilisables pour descendre votre recyclage, le vider, et puis le réutiliser…

Certes, changer d’habitudes brusque les gens…mais on utilise 15 milliards de sacs en France/an…ça fait beaucoup trop de sacs poubelles, non ? Un petit effort…

20070802

Une belle fin de vie pour une voiture

Un copain (SCB) me demande si je connais le nom de l'association qui recupere de vieilles voitures, les retape (si besoin) et les prêtent ou loue pour pas grand chose aux personnes en recherche de travail ou en difficulté (il a une voiture à donner) ? Il existe une association près de Tours qui fait du bon boulot : Les autos du Coeur. Mais c'est trop loin pour les grenoblois. Est-ce qu'une telle association existe sur Grenoble ou dans les environs?

Les gourdes sont vraiment plus belles pour la santé et l'environnement


Le premier message de ce blog répondait à une question d'amis qui cherchaient une alternative durable et sérieuse pour boire de l'eau au bureau sans utiliser une bouteille en plastique. A cette requête s'est rajoutée celle de ma soeur pour ses enfants : elle diminuait ses déchets en utilisant des goblets hermétiques réutilisables (mais en plastique) qu'elle remplissait avec du lait ou des jus de fruits pour ses enfants à la sortie de l'école...

La solution: une belle gourde stylisée pour les travailleurs qui veulent éviter les commentaires des collègues ("ah! t'es écolo!"), et une petite gourde amusante pour les petits, le tout chez Sigg. Maintenant, ce sera : "ah! c'est une bonne idée" (du moins, on espère).

Car on s'en doutait, le plastique dégage des particules dans le liquide: un article de Treehugger va en ce sens suite à la publication de deux rapports. Quelques effets possibles :

"Effects on men from genderbenders include enlarged breasts and reduced sperm counts. In women, earlier puberty and possible link to breast cancer".

A quoi s'ajoute la pollution induite par l'eau en bouteille pour l'environnement. Selon un autre article de Treehugger: "1.5 million de barrils de pétrole sont nécessaires pour fabriquer les bouteilles d'eau utilisées seulement aux USA, 86% se retrouvent en fin de vie dans les décharges ou incinérées. Elles font souvent un long voyage en bateau avant d'arriver à destination, telles que les 1.4 million bouteilles d'eau de robinet finlandaise envoyées à 4,300 km en Arabie Saoudite".

Si un doute persiste sur la qualité de votre eau du robinet, faites faire une analyse.

Pour les grenoblois, vous pouvez demander à Grenoble Eau Pure qui propose des solutions pour améliorer la qualité de votre eau mais aussi peut tout simplement faire une analyse de sa qualité. (Antonio....tu testeras et tu nous raconteras ?)
nb: pour les gourdes sigg, choississez celles qui ont un pas de vis au lieu de la fermeture comme les gourdes dans la photo; le pas de vis dure beaucoup plus longtemps.

20070801

Après Kelkoo voici un Eco comparateur

Ce n'est qu'une ébauche, un début timide, mais au moins il s'attaque à la très difficile tache d'évaluer l'empreinte écologique de différents produits (télés, machines, voitures). "Topten est le 1er comparateur d'achat qui permet deconnaître les produits ayant le plus faible impact écologique"".

Au Québec, une amie à une approche différente et peut-être plus réaliste : "Ethiquette est un service offrant des informations sur les choix de produits et services responsables aux consommateurs québécois par le biais de son site Internet et de son bulletin d’information électronique bimestriel". Les méthodes d'évaluation plus flexibles qui sont communiquées et tous les Québéquois peuvent y contribuer. Idée à suivre...si quelqu'un veut le faire en France, je suis partante pour y participer!

Récupération eau de pluie

Une bonne trouvaille :
"Tous les récupérateurs d'eau de pluie possibles et imaginables ... 20 ans d'expériences en récupération d'eau de pluie ont permis d'élaborer l'ensemble de nos équipements. Près de 200 références disponibles" chez Aquavalor.
Pas besoin d'expliquer les avantages de la récupération : économies, mais aussi l'eau du jardin et d'autres lieux qui sentent moins la rose, n'a pas besoin d'un traitement égal à celui de l'eau que nous buvons, n'est-ce pas...? Ainsi on peut contribuer à réduire le coût de l'infrastructure et les traitements...