20071031

Idées cadeaux?

La boutique de Neomansland vient d'ouvrir. Leur site est très simple d'utilisation et bien conçu, et il va s'étoffer au fur à mesure de nouveaux produits. De quoi envisager des cadeaux de Noël bien sympas! Allez-y faire un tour: cliquez ici.

Les discussions dans les supermarchés bio et sur les marchés de saison

Dans un supermarché classique, c'est triste et stressant. Mais dans la plupart des supermarchés bios où la clientèle fait une démarche positive pour l'environnement: qu'est-ce que ça papote!

A chaque passage, à Paris ou Grenoble, j'ai un échange avec plusieurs personnes et les employés sur les trucs, astuces, recettes, où trouver quoi, quel produit marche le mieux...Résultat, faire ses courses devient même une activité vraiment sympa et le partage entre être humains est rafraîchissant. (c'est tout bête, non?)

Portes ouvertes au froid

La difficulté à Paris à laquelle je suis confrontée c'est de trouver des bars, cafés, restaurants et magasins qui ne laissent pas leur portes ouvertes avec le chauffage à fond pour compenser.

D'une part c'est un gaspillage d'énergie en complète contradiction avec tout ce qui se dit sur le changement climatique, et d'autre part, ça veut dire que l'argent dépensé chez eux finance en partie ce gaspillage.

C'est l'une des raisons pour laquelle je ne vais plus depuis qq années chez Body Shop à Paris: soit disant ils se préoccupent de l'environnement, mais ils chauffent et laissent les portes complètement ouvertes...grrr.

20071029

A Grenoble

Puisque l'info n'est pas dispo sur le net et ne circule que par mail: la voici

"Rien ne se perd, tout se transforme !"

Exposition, films, débats du 29 octobre au 30 novembre à l'occasion de la semaine nationale de la réduction des déchets et du mois du développement durable.

Au programme !
Des animations, des expositions, des actions éducatives et des formations !

Lundi 29 octobre 18h : rencontre débat "réduisons nos déchets, ça déborde !"

Avec Georges Oudjaoudi président de l'association "Objectif Zéro déchet", auteur du "livre blanc des déchets" de la Métro.
En partenariat avec les Unions de quartier de la Villeneuve.
Au Patio : entrée libre. 19h30 : pause casse croute avec les "habitants paysans" 20h : film "les glaneurs et la glaneuse" d'Agnès Varda. Ce film montre la société de consommation. Les gens qu'elle filme ne sont toutefois pas ceux qui jettent, mais ceux qui ramassent, qui vivent de nos restes. A l'Espace 600. Organisé en partenariat avec Ciné Villeneuve.

Mardi 6 novembre 18h30 : café sciences et citoyens "les gaz à effet de serre dans le monde : comment les réduire ?" Avec l'intervention de Christian Lebrun, ancien directeur de recherches au CNRS. Au Patio. Entrée libre.

Mercredi 7 novembre 13h30 : inauguration de la fresque citoyenne réalisée par les jeunes du Codase. Galerie de l'Arlequin, à côté de la sortie des artistes de l'Espace 600. Entrée libre.

17h : spectacle musical proposé par les enfants d'Osmose et de la MDH. Les instruments de musique ont été fabriqués à partir d'objets récupérés. Salle polyvalente des Baladins. Entrée libre.

17h30 : "Pompoko". Film d'animation d'Isao Yakahata proposé par Ciné Villeneuve. Salle polyvalente des Baladins.

20h : le "jeu de la décroissance" avec Afric'impact. Pour adultes. Inscriptions auprès de la Régie de quartier. Au Patio (Mezzanine). Entrée libre.

Jeudi 8 novembre 19h : le théâtre vient chez vous ! "Entre cours et jardin" avec la troupe Kolexi sur le thème "Planète, mon voisinage". Causerie autour du film "Planète en danger" de Nicolas Hulot et Pierre Rabhi. Au relais voisinage Dodero. Tour 12. Entrée libre.

20h : "Une vérité qui dérange" de Al Gore. Les changements climatiques mettent l'humanité au pied du mur. Echanges sur "quelles conséquences sur notre vie et que pouvons nous faire?". A Kiap. Entrée libre.

Vendredi 9 novembre 17h15-18h30 : concours et exposition d'affiches sur le thème "ici je trie le papier". Collège Villeneuve. Entrée libre.

Samedi 10 novembre 9h-12h : "troc fringues" solidaire organisé par Peuplade. Un recyclage d'habits totalement gratuit. Tout le monde peut prendre et donner. Animations de rue par la compagnie Kolexi. Réservez votre emplacement au 04 57 39 49 46 Place du marché de l'Arlequin. Entrée libre.

11h : Vernissage de l'exposition "Rien ne se perd, tout se transforme". Visite de l'exposition animée par le "barde champêtre" et la compagnie Kolexi, suivi d'un cocktail apéritif solidaire préparé par l'Arbre fruité. Au Patio. Entrée libre.

Mercredi 14 novembre 15h : "les couches lavables écologiques et économiques!". Echanges autour de nos pratiques, nos achats et ce qui entoure le confort de l'enfant, avec Christiane Karsenti. Inscriptions auprès du centre social Arlequin au 04 76 22 42 20 Centre social Arlequin. Entrée libre.

20h : "La double face de la monnaie" film de Jérôme Polidor et Vincent Gaillard. Echanges sur le projet "SOL" : découvrez une monnaie complémentaire, le SOL. Pour donner du sens à vos choix de consommation en contribuant à un développement plus humain. MJC Prémol. Entrée libre.

Les 28 novembre 2007 et 16 janvier 2008 14h-16h30 : visites familiales du centre de tri d'Athanor. MJC Villeneuve. Entrée libre. Inscriptions 04 76 09 18 29

Les mardis matins de novembre 8h30 : petits déjeuners "développement durable et solidaire". Présentation d'une exposition sur la prévention des déchets. Centre social des Baladins. Entrée libre.

Du 5 au 10 novembre: Semaine d'actions "achats futés = moins de déchets" avec Carrefour Echirolles et Objectif Zéro Déchet.

20071026

Les plastiques

J'ai posté une explication de tous les différents types de plastique et ce qui est effectivement recyclé : le guide intelligent des plastiques.

Pour accompagner cette explication, voici une vidéo trouvée via Neomansland, fait par des Suisses qui explique très simplement les différents types de plastique et tout le processus de recyclage, ainsi que tous les différents sigles utilisés.


20071025

Ampoules basse tension: 3€ les 3 ou 33€ l'une?


Pour la petite histoire, cette photo a été prise par des vélos-randonneurs en Autriche qui étaient étonnés de la vague de publicité autour de la venue du Pape et du commerce de sms payants pour recevoir des prières tous les jours!

Pour ma part, j'étais scotchée par le prix des ampoules (déformation professionnelle oblige). ; )

L'autre jour, je racontais qu'une journaliste de Canal + démontrait qu'être écolo c'était pour les riches car une ampoule à basse tension coûterait 33€.

J'ai regardé vite fait sur internet et j'ai trouvé une offre de 5 ampoules pour 14.90. Beaucoup plus raisonnable, mais encore cher, car si vous regardez bien dans la pub ci-dessus, en Autriche les trois ampoules à basse tension sont à moins de 3€.

Pourquoi les distributeurs français continuent-ils à imposer des prix élevés qui dissuadent les consommateurs, alors que le coût de revient de ces ampoules à énormément baissé? Peut-être parce que tant que les gens (dont les journalistes) sont convaincus qu'il faut être riche pour consommer moins...les distributeurs peuvent continuer à le faire.

Merci Fabienne et Thomas pour la photo!

Des trucs pratiques: dentifrice et déo



Coïncidence: j'ai acheté un tube, il y a deux semaines de ce dentifrice saline de Weleda, et Sustainable is Good post un article dessus aujourd'hui. Les journalistes de ce blog l'ont testé aussi, et sont aussi contents que moi. Je le trouve vraiment bien, efficace et agréable. (on le trouve dans les magasins bio)

Sinon, une idée glanée sur Eco street, et puis testée: l'auteur explique ses déos 'bios' préférés, et dans le lot il y a tout simplement du bicarbonate de sodium. Et je l'ai testé après avoir acheté une boîte en pharmacie (2€). Il suffit d'étaler la poudre sur une peau propre et pas d'odeurs pendant toute la journée (et je fais du vélo). J'étais vraiment surprise de son efficacité. Et je ne suis pas la seule à l'avoir adopté parmi mes amis... Les avantages: économie, moins d'emballage, et c'est agréable et efficace.

Le recyclage de chewing-gum


Une poubelle pour chewing-gum fait à partir de....chewing-gum usagé et stérilisé et de la résine par Anna Bullus!

Via Inhabitat

Savoir lire entre les lignes

La presse parle de "gel des OGM jusqu'au mois de janvier ou jusqu'au printemps". Si on sait lire entre les lignes: seul le maïs OGM est autorisé et on ne sème pas la maïs en France pendant l'hiver...c'est au printemps. Donc c'est un non sens de parler de gel.

Aussi, la presse dit aujourd'hui que la Grenelle a tranché et que ce sera 20% de bio (sur France info). Quand on regarde les chiffres de plus près: c'est 20% d'ici 2020, et seulement 6% fin 2012 (soit la fin du mandat de l'actuel président). Autrement dit, augmenter les surfaces en 5 ans de 4% n'est pas très révolutionnaire. Mais la com' est très bien faite pour qu'on en ait l'impression.

Malheureusement, la presse ne nous aide pas à lire entre les lignes.... cf: Le Figaro. Le Monde a le mérite de ne parler que des 6% dans son petit article en ligne, mais sans pousser l'analyse, c'est dommage.

20071024

Des chauffeurs de ministres qui laissent tourner leurs voitures en attendant

Sur Edition spéciale de Canal plus à vers 13h, ils parlaient de manière peu constructive du Grenelle et comment changer ses habitudes. Mais deux infos m’ont surpris :
La journaliste avait croisé le Ministre de l’agriculture Barnier devant le siège d’une télé. Pendant qu’il a fait son émission, son chauffeur est resté dans la voiture pendant toute la période avec le moteur allumé…Barnier n’était pas ministre de l’environnement à une époque ?

Deuxième point ils ont fait un comparatif coût famille bio et famille cracra pour démontrer qu’être écolo c’est pour les riches. C'était très mal fait. Ils ont pris des produits alimentaires transformés comme exemple (flans, cookies, etc) , mais aussi des ampoules classiques et ampoules à basse consommation :
L’ampoule à basse consommation était à 33€ ! En un clique sur internet, je trouve une offre pour 5 ampoules à basse consommation à 14.90….je me demande où ils ont fait leurs courses….

-0,9%

Une baisse de 0,9% de la consommation d'électricité en France a été constatée au moment de l'opération «5 minutes de répit pour la planète», soit environ 600 mégawatts ou 10 millions d'ampoules de 60 watts.

"les petites gouttes d'eau font de grands fleuves" (ou qq chose comme ça.. ; )

20071023

« Je sauve des ours polaires »

La difficulté des ‘écolos’ ou simple citoyens inquiets, c’est d’inciter au changement, sans culpabiliser ou barber (ce ne sont pas des techniques qui marchent).

Depuis des années, j’ai un copain qui bosse dans une grosse boîte française et qui passe son temps à éteindre les lumières après qu'il quitte une salle et les écrans dans les bureaux quand tout le monde est parti. Il ne dit pas à ses collègues de le faire, mais le fait lui. Souvent on lui demande pourquoi il le fait : « Je sauve des ours polaires ». Ca fait rire et puis c’est tout.

Mais pas tout a fait. Après quelques mois, ses collègues se sont mis à éteindre les lumières et leurs écrans. Et lorsqu’ils cliquent sur l’interrupteur, ils disent en rigolant « c’est pour sauver les ours polaires ».

Chacun son truc pour faire passer un message. Le mieux c’est peut-être de montrer l’exemple et savoir y ajouter une pincée d’humour.

Photo : National Geographic Magazine, Charles "Flip" Nicklin, (désolée, je ne trouve plus le lien direct)

Bouchons veritas

Une idée récup de 15 ans déjà: gardez les bouchons de liège pour faire des dessous de plats de toutes les formes. Il suffit d’avoir de la patience pour coller les bouchons ensemble et attendre que ça sèche.

Photo: Shabnam

Le PQ en papier recyclé se paie une pub dans le métro


Un petit indicateur de changement ? Cette énorme publicité dans le métro parisien dans un quartier plutôt côté chic…du PQ en papier recyclé. Qui l’eût cru ?

Du citron pressé


Certaines recettes ne nécessitent que quelques gouttes de citron. Dommage de devoir gaspiller tout un citron. Pour sortir quelques gouttes plantez un cure dent et pressez pour obtenir les gouttes qu’il vous faut et puis mettez le citron au frigo. Il se gardera plus longtemps qu’un citron coupé en deux !

20071022

Soyez (dé)branché

23 Octobre 19h55 - 20h "soyez débranché"...
Éteignez vos lumières pendant 5 minutes pour participez à une mobilisation contre le changement climatique, et si vous voulez signaler votre participation, cliquez ici.
ps. c'est quand même très symbolique tout ça...mieux vaut tout éteindre dès que c'est possible tous les jours...mais bon, si ça fait parler la presse sur comment réduire sa consommation d'énergie, pourquoi pas.
pps. pas d'autres posts aujourd'hui, car je n'ai pas mon câble d'appareil photo; demain je partagerai mes petits clins d'oeil parisiens !

20071019

Des bidons de lait comme lumières dans un magasin chic à NYC


Photo prise par Danny Seo lors d'un voyage un New York. Les lumières sont faites à partir de bidons de lait. Les ampoules basse tension dégagent très peu de chaleur, donc c'est possible sans faire fondre le plastique.

Source : Simply Green

Le magasin en question c'est Anthropologie. Si j'étais consumériste j'achèterais mes fringues là-bas. Mais de toute manière ils ne livrent qu'au Canada et aux USA. Je ne devrais pas faire de pub pour eux ici car il n'ont pas grand chose de 'vert' sauf leurs lumières (!), mais pour ceux qui font de la couture, c'est un bon site pour trouver de très belles idées.

Chapeau!

Idée glanée sur Ecofabulous: ce porte manteau (et chapeau) fait à partir de branches de bois. Belle idée, non?

Sous le soleil, la cuisine


Une idée verte à tester...la cuisson solaire.

Je n'ai pas de jardin pour le faire donc ça attendra pour moi, mais si vous voulez vous lancer et expérimenter, voir adopter, Olivier consacre son blog depuis plusieurs mois à la 'solar cooking'. Il partage ses expériences, recettes, astuces, etc. Et il cuisine des plats qui ont l'air succulent (dont la tarte dans la photo).

Je suis (dé)branchée

Comme le signale Agnès : 23 Octobre 19h55 - 20h "soyez débranché"...

Le chlore est-il si méchant?

On me demande souvent si je mets vraiment des mouchoirs dans mon lombricompost en appart, à cause du chlore contenu dans les mouchoirs. Le chlore est en fait un produit d'origine 'naturelle', le tout est de ne pas en abuser comme l'Homme l'a malheureusement fait.

"Le chlore est abondant dans la nature, son dérivé le plus important est le « sel de table » ou chlorure de sodium (NaCl). Ce dernier est nécessaire à de nombreuses formes de vie".

Le chlore on en dit bcp de mal, car on en utilise trop, et c'est à cause des quantités qu'on utilise, que l'industrie du papier utilise, etc...qu'il y a des problèmes et un très mauvais impact sur notre environnement. C'est pourquoi il vaut mieux ne pas acheter du papier blanchi au chlore ou avoir des piscines au chlore, par exemple. Pour ma part, je tâche d'aviter le jetable de toute manière et le papier blanchi au chlore. Mais, je n'habite pas seule et je préfère composter les mouchoirs que de les jeter pour qu'elles soient incinérées.

Au passage, entre le fait d'acheter sans emballage, au marché, le compostage, etc...ma poubelle déchets est toute petite. : )

Après à chacun de faire son choix de ce qu'il veut composter. Mon objectif est de limiter tout ce qui part à la poubelle, pour réduire les tournées de camions, etc. etc.

NB: c'est l'utilisation abusive en quantité de toute matière qui pose la plupart de problèmes. Par exemple, un chimiste m'a expliqué qu'il ne faut pas non plus abuser du vinaigre, car trop de vinaigre pourrait aussi contribuer à altérer l'équilibre naturel de l'eau, etc. Il faut savoir tout utiliser avec parcimonie.

20071018

'Impaction' : une action conjointe des médias sur le changement climatique

En regardant l'émission sur France 3 hier soir sur le changement climatique, j'ai jeté un coup oeil chez les voisins d'en face pour voir ce qu'ils regardaient: la majorité étaient sur TF1 avec le foot, et un autre sur une autre chaîne. C'est alors que je me suis dite que l'émission de France 3 prêchait à des convaincus...comment faire pour dépasser ce cercle?

La première Sidaction en 1994 a révolutionné les esprits à ce sujet. Il visait, avant tout, à changer le regard de la société sur un problème grave et urgent. Une initiative similaire ne pourrait-elle pas être conçue avec toutes les télévisions françaises et mobiliserait les radios? Cela permettrait peut-être d'amorcer plus rapidement le changement des regards des uns et des autres.

Ce serait une journée médiatique qui ne proposerait que des gestes simples et bénéfiques pour réduire son impact, la liste est longue de choses simples, les exemples d’entreprises nombreuses (Sineo, Un bureau pour la terre, etc.). Que du positif, pas de fatalisme. Et en plus, il y a tellement d'idées pour faires de économies!

Qu'en pensez-vous? Sentez-vous libre de faire circuler l'idée!

Pour quelques degrés de plus

Hier soir sur France 3, il y avait une émission intitulée "Quelques degrés de plus". Intéressante sauf le documentaire sur la Californie qui m'a fait bondir. Vous pouvez la voir dans son intégralité en ligne. (Je l'ai aussi enregistré en VHS à la maison)

20071016

Mais bien sûr Madame. C'est bon pour l'environnement

Petite anecdote: ma soeur se promène dans les rues de Montréal et voit deux mecs en survêtement de travail, une gitane au bec et un gros vieux camion de laveur de vitre. En passant elle flair l'odeur de vinaigre: "mais vous lavez les vitres avec du vinaigre!?" "Mais oui Madame, c'est mieux pour l'environnement". Ça ne collait pas du tout avec leur image, mais elle était bien contente.

Si même les professionnels le font, c'est que ça doit marcher, non? N'achetez plus du lave vitres: utilisez du papier journal et du vinaigre blanc. Ça marche à merveille et coûte beaucoup moins cher. Pour les taches résistantes, un peu d'eau chaude aide.

NB: celui qui veut créer une entreprise de nettoyage avec des produits classiques (cire pour le parquet et vinaigre pour les vitres, c'est moins cher aussi...) et des salariés correctement déclarés et payés: faites moi signe. Je n'aime pas le trafic des entreprises de ménage à Paris côté travail au noir et les produits qu'elles utilisent piquent la gorge juste en respirant...

Red Promotion


Dans le magazine de mode anglais Red (ça ne vaut pas la peine de le lire) il y a maintenant une page de pub appelée « The Green House effect ». J’ai vu la « part 3 ». Avec Ariel, Red a pris une célébrité (en l’occurrence Andréa Childs) et parcourt sa maison pour voir comment réduire sa consommation d’énergie de 30%. Part 3 était consacrée au salon : il s’agissait de remplacer les ampoules, d’éteindre toutes les veilleuses, baisser le chauffage, mettre une plaque d’aluminium derrière le radiateur pour qu’il ne chauffe pas le mur mais la salle, etc…

Bonne initiative simple…si tout le monde s’y met les comportements évolueront.

20071015

Emission intéressante

Pour ce qui n'ont pas vu le Capital dimanche soir sur M6, il repasse mercredi 17 octobre à 01h05. Il y avait plusieurs enquêtes avec des infos intéressantes, notamment sur les 'maisons passives' (qui n'ont pas besoin de système de chauffage) en Suède et une analyse de la filière de recyclage des frigos. Il y avait aussi deux reportages sur le chauffage 'propre' et les vélos électriques...mais je les ai trouvé moins bien.

20071014

Vour ramassez des champignons? Non, des déchets!

Pour le weekend international du nettoyage version Grenoble, Ben et moi avons fait une petite promenade long de 500m sur les berges de l'Isère. Nous avons cueilli cinq sacs de recyclables (alu, verre, plastique), 3 de déchets en tout genre y compris des rideaux (voir photo), un mini four et une moto!

Les promeneurs les plus âgés s'arrêtaient pour nous demander si on cherchait des champignons. "Non, des déchets!" Alors là, ils nous couvraient de compliments. Les familles nous ignoraient complètement et tenaient leurs enfants loin de nous comme si on était fous, et un coureur, en passant, nous un fait un grand "merci!" avec un grand sourire. C'était bien sympa.


L'année prochaine on sera peut-être plus nombreux à faire le nettoyage d'un refuge quelque part?

Pourquoi il faut trier?

Pourquoi faut-il trier? Peut-être parce que incinérer ou mettre en décharge c'est comme si on jetait de l'argent par la fenêtre ou que l'argent partait en fumé (source D. Dietman). En effet, après le tri:
  • l'aluminium se vend 900€ la tonne
  • les bouteilles en plastique 200€ la tonne
  • le papier 108€ la tonne
Les communes qui l'ont compris réduise le coût du traitement des déchets ou ont minimisé intelligemment l'envolée du coût de traitement (comme Lille), envolée due à la quantité croissante de déchets et le transfert de compétences vers les départements.

"Nous leurs avons expliqué que, chez nous, une tonne d'ordure ménagères revient à 74,81€, contre 53,31€ si l'emballage est trié" (Source 60 millions de consommateur du mois d'octobre, p. 17). Cet argument des élus de la commune de Vaîte-Aigremont, dans le Jura, a permis de convaincre les habitants...

Exemple à suivre...

Incub

Une petite découverte: à Albens (73), au vert, un cabinet de conseil spécialisé qui s'appelle Incub:

"L'activité centrale d'Incub' est la conception de bâtiments énergétiquement sobres".

J'aime beaucoup leur approche réflechie qui se confirme lorsqu'ils donnent les directions pour venir chez eux: avec en premier, les conseils pour venir en train et vélo!

20071013

Détourner les emballages (une perle!)

"Détourner les emballages (petite écologie ludique)" est le nom d'un livre de Martine Camillieri qui est beau, simple, amusant, plein de trouvailles et de bonnes idées pour réutiliser des emballages du quotidien, tout en expliquant comment en disposer en fin de vie (recycler, poubelle, etc.). Les photos sont sublimes, le texte très pertinent et les explications très claires.

Il y a une foultitude d'idées pour tous les âges. Faire un camion avec un carton de lait, un mangeoire pour oiseaux, des guirlandes de lumières toute en couleur avec des petits suisse, etc. etc...C'est aussi un bon moyen pour amuser les petits et les sensibiliser aux questions des déchets.

Je vais en acheter deux autres pour les offrir...

Revue d'une presse qui se verdit au mois d'Octobre, Grenelle oblige

L'atlas de l'environnement publié par le Monde diplomatique offre des articles intéressants et des données claires, des schémas simples et très évocateurs. En 100 pages, il analyse les politiques qui ont mené à la catastrophe, puis met en valeur un certain nombre d’expériences positives menées à travers le monde pour la conjurer. A faire circuler parmi les amis!

Consommer vert, hors-série de 60 millions de consommateurs est un petit livret simple (5€80) avec les bases très bien expliqués (problèmes, solutions, alternatives pour consommer durablement que ce soit à propos de l'habitat, les achats, le chauffage, le transport, etc). Ayez-le sous le coude pour le prêter à ceux qui veulent s'initier à la consommation verte!

Que Choisir offre un article intéressant intitulé Bien Manger et sauver la planète.

Voici quelques infos intéressantes :

Il faut privilégier la proximité : 1kg de fruits par avion des Antilles par avion = 3 litres de mazout.

Emballages: 2 litres d'eau/jour en bouteille pendant un an = 1800 km en voiture.

Consommez de saison...parce que 1kg de tomates sous serre chauffée = 1 litre de pétrole.

A propos du 'bio' : "Si les avantages des produits bio pour la santé ne sont pas toujours précisément établis, l'intérêt pour l'environnement reste une évidence". Faut-il encore et toujours le rappeler!?

etc., etc...

Il y a aussi un article simple sur les différentes alternatives du chauffage au bois.

La facture d'électricité et le "box" internet : de 16 à 29€/an!

Petite info glanée dans le 60 millions de consommateur du mois d'octobre 2007 (p.31) :

"En plus des 30€ que vous payez chaque mois à votre opérateur, le hut débit augmente la facture d'électricité" :

Livebox: 16€/an
Tele2: 17€/an (11€ si vous éteignez avec l'interrupteur)
Neuf : 20€/an (12€ si vous éteignez avec l'interrupteur)
Alicebox: 19€
Freebox: 22€
Dartybox: 29€

NB: Pensez à utiliser une prise multiple et éteindre l'interrupteur après avoir tout éteint correctement. Cela vous permettera d'économiser cette nouvelle version du 13e mois!

PS: Faites peser votre avis sur le "consommer durable" en répondant à ce questionnaire sur 60 millions de consommateur.

20071012

Prix Nobel de la Paix: Al Gore et le GIEC

Le changement climatique est une vérité...et le prix Nobel récompense ceux qui ont bossé pour qu'on ne puisse plus le démentir. Maintenant, au boulot tout le monde! ; )

AFP : "(AFP) — Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi à l'ancien vice-président américain Al Gore et au panel de l'ONU sur le climat (Giec) pour leurs efforts visant à accroître les connaissances sur le changement climatique, a annoncé le comité Nobel norvégien.

Le prix leur est conjointement décerné "pour leurs efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques provoqués par l'homme et pour avoir posé les fondements pour les mesures nécessaires à la lutte contre ces changements", a déclaré à Oslo le président du comité Nobel norvégien, Ole Danbolt Mjoes".

Libé de samedi: spécial environnement


En kiosque demain samedi en supplément du libé.

20071011

Bijoux en cordes de piano usagées

Des artistes qui font des bijoux réussis à partir de cordes usagées de pianos... innovant, non? (mnartists)

Le grand nettoyage de l'automne

Le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement) et Google organise le weekend international de nettoyage. Notre petit contribution est indiquée ci-dessous, sinon cliquez sur ce lien et zoomez sur Grenoble.

Venez nous rejoindre dimanche après-midi à 16h! (vous pouvez aussi poster un commentaire sur ce blog si vous avez besoin d'infos supplémentaires).

"Les berges de l'Isère sont de plus en plus empruntés par les promeneurs, vélos et sportifs. Voie royale entre Grenoble et le campus universitaire, elle est cependant parsemée de déchets. A nous de les nettoyer. Venez avec des sacs poubelles et des gants. Nous allons trier et recycler autant que possible.

RDV le Dimanche le 14 octobre 2007 de 16h à 19h sur les berges. Début au croisement de la rue Saint Fréjus et de la piste cyclable sur les berges. Et puis on progressera en direction du campus universitaire".

Si vous voulez organiser quelque chose ou participer: cliquez ici

20071010

It's not easy being green!

C'est difficile de faire un geste vert? Pas si sûr...petite pub marrante de WWF qui date de l'année dernière.


Dechet
envoyé par tikoum

Un cours sur les déchets

Vue sur Neomansland, cette vidéo de WWF France sur les déchets, comment en dispose en France (on a beaucoup de progrès à faire) et comment on peut en disposer est simple et très bien expliquée. A voir et à partager.

20071009

Un chiffre

Cela prend 200 kg de maïs pour remplir le réservoir d’un véhicule utilitaire sport d’éthanol pur (donc encore plus pour remplir la voiture dans la photo): une quantité de maïs qui pourrait fournir assez de calories pour nourrir une personne pendant une année (source: Greenpeace Québec).

Un an de céréales/homme vs. un plein pour une voiture.

Le choix est facile non? Utilisez votre vélo!

Marchez, pédalez, et ne tombez pas dans le panneau des informations partielles des différentes industries qui se frottent les mains avec la vague verte.

NB: les biocarburants produits à partir de déchets agricoles, de surplus d'alcool, d'huiles usagées sont par contre une alternative intéressante parce que ces produits ne concurrencent pas la production alimentaire.

Photo: Jurvetson

ps. La photo a été prise à la sortie de la première du film The 11th hour qui traite du changement climatique...

Consom'action: Birmanie

Signez les pétitions, bloguez pour dénoncer, mais aussi évitez de consommer certains produits qui ne font que financer le régime militaire en Birmanie. Un seul exemple: 80% du stock mondial du teck provient réside dans la jungle birmane...en plus de détruire la jungle et provoquer des conséquences écologiques terribles, l'achat du tek finance en partie le maintien de ce régime au pouvoir et l'achat d'armes.
Dessin : 7E55E-BRN
Photo : Vygotskij

20071008

The convenient solution

Greenpeace UK propose ce court-métrage (en anglais) qui explique pourquoi les énergies renouvelables sont la solution au changement climatique et pas le nucléaire. C'est vraiment intéressant, simple et bien fait.

NB: 8% de l'électricité consommée au Royaume-Uni est utilisée par les appareils en veille, et si tous les habitants remplacent leurs ampoules classiques par des ampoules à énergie de consommation, cela équivaudrait à la réduction de la production d'électricité de deux centrales nucléaires. Ce n'est pas rien.

20071007

Les fleurs, c'est tellement plus présentable

Les fleurs sont-elles toujours plus présentables?
Quand des rapports tel que celui de 2005 de ILRF et d'ONG équatoriennes nous disent que 55% des femmes qui travaillent dans les entreprises de production de fleurs en Équateur (producteur mondial de roses très important) ont été victimes d'une forme de harcèlement sexuel, que d'autres voient leurs nouveaux-nés handicapés en raison de la très grande utilisation de pesticides, que l'Organisation Internationale du Travail (OIT) estime que 20% des 60,000 des travailleurs dans le secteur équatorien de production de fleurs sont des enfants (source)...

Quand on sait que la production industrielle de fleurs est energivore ô que possible: entre les lampes utilisées pour chauffer les serres, les engrais chimiques, toute la chaîne frigorifiée et le transport aérien…on ne sait même plus d’où viennent les fleurs (Équateur, Pays-Bas, Australie, etc.). Mais une chose est quasi-sûre : elles transitent par la Hollande, la plate-forme mondiale des fleurs et repartent pour là où elles seront vendues à l’acheteur final. Elles peuvent faire des centaines de km en avion et camion...

Avec la flambée du prix du pétrole, les fleurs sont devenues chères car toute la filière est très dépendante de cette énergie. Le tout est devenu un non-sens.

Mais on revoit apparaître des petits agriculteurs sur les marchés qui vendent des fleurs coupées comme petit complément financier. Elles sont moins parfaites en apparence, mais leur simplicité et leur générosité sont beaucoup plus belles, non ?

NB: Le bouquet dans la photo m'a coûté 2€, a été produit localement sans herbicide ni pesticide chimique... Qui dit mieux!?

Petite re-création

Avec une boîte de lessive en poudre, des pages de magazines de mode et de la colle fait à partir de sucre et farine (pour la recette: cliquez ici), voici un rangement pour mon papier brouillon. 100% recyclage et 100% fait maison: objectif zéro déchet en ligne de mire.

Photo: Shabnam

20071005

La manif anti-ecolo: c'est très drôle

Greenpeace a organisé une manif anti-écolo...l'idée est reprise des manifs de droite...c'est très drôle! Ils chantent: "si t'aime pas les écolos, casse un vélo!"



Vu sur Neomanland et Quotidien durable.

Une auto de moins

Sur le blog Netecolo il y a une photo de vélo au Canada avec l'étiquette "Une auto de moins". J'ai cherché et j'ai trouvé une source pour cette étiquette disponible en plusieurs langues

NB: j'en ai commandé pour les amis et la famille en vélo. Avec 50 il devrait y en avoir assez pour tout le monde!.

Comme une auto (Communauto)

Une famille avec trois enfants qui habite au centre de Montréal c’est très rare (avec deux enfants les couples vont vivre dans une maison dans la banlieue). Mais une grande famille sans voiture : est-ce possible ? sont-ils fous ?

Communauto à Montréal propose un grand nombre de voitures en co-partage (carshare). C’est 1€50 (2$ canadien) de l’heure ou 9€ (12$ canadien) la journée (essence comprise)!

Côté pratique : Pas besoin de s’inquiéter pour l’entretien, ni payer le stationnement, ni même trouver une place. En effet, des places spéciales sont réservées pour ces voitures. Cette famille de ‘fous’ a donc une voiture à sa disposition dans sa rue qu’elle emprunte pour aller cueillir des pommes de le weekend ou parfois faire les courses. Il suffit de réserver par internet. Pour les autres déplacements elle utilise les transports en commun puisqu'en centre ville…Pas si fou que ça !

Côté dépenses
: L’économie n'est pas négligeable : pas de parking à payer, pas d’entretien à payer, d’intérêts pour l’achat de la voiture, l’assurance, etc.

Côté environnement
: C’est avant tout une démarche verte pour réduire l'empreinte écologique de toute une famille qui a pour effet de faire réfléchir tous ceux qui s’étonnent de cette absence de voiture…espérons que ça fasse mouche!

En France, plusieurs associations de copartage existent déjà dans différentes villes (Caisse commune à Paris
ou Autopartage à Grenoble). Là où ça coince pour l'instant : le prix encore élevé (20€/jour à Grenoble) surtout par rapport aux prix canadiens; et les emplacements des voitures à disposition ne sont pas suffisants (il n'y en a pas autour de Nation ou dans l'Est Parisien...). Mais à Paris, la Mairie soutient cette initiative avec des places de parking réservées qui permettra de le développer.

Il faut faire comme le Vélib: en mettre partout pour changer les habitudes...!

Les jardins de la Cocagne

En 1991, une association d’insertion du Doubs propose à ses membres de cultiver des légumes bio. Désormais répartis partout en France, le Réseau de Jardins de la Cocagne sont de jardins biologiques collectifs qui ont une vocation d’insertion sociale.

A travers la production de légumes biologiques, distribués sous forme de paniers hebdomadaires à des adhérents-consommateurs, ces Jardins permettent à des adultes de retrouver un emploi et de construire un projet personnel.

Ils s’adressent à des personnes de tous âges, femmes et hommes qui se trouvent en situation précaire ( allocataires du RMI, ou de l’API, personnes accueillies en CHRS ou autres structures d’accueil, sans revenus, sans domicile, chômeurs de longue durée, etc.). Quelques mois après, les jardiniers peuvent se voir proposer un reclassement dans le maraîchage ou dans la vente. (Les magasins Botanic est en train de mettre en place un partenariat).

Les légumes orginales plaisent aux adhérents par leur goût et leur production sans pesticides ou herbicides chimiques. A quoi s’ajoute la très conviviale ambiance qui règne dans les Jardins de la Cocagne. Pour voir s'il y en à un près de chez vous, cliquez ici. (dans le 38 il y en a un à Moirans et un autre à St Hilaire du Touvet).

Les cousines de cette démarche sont les paniers de légumes et produits des AMAP, bien sûr, produits par des 'petits' agriculteurs.


Une piste côté cosmétiques

Pour les grenobloises et les internautes (il doit y avoir d'autres points de ventes aussi...)

"Couleur Caramel propose une ligne de maquillage soin innovante et originale alliant compositions naturelles et les technologies de pointe dans le respect de la qualité, de l’environnement, des rapports humains et des animaux pour un confort sans concession et une totale satisfaction ».

Leur démarche est verte et les échos des copines utilisatrices sont très positifs. Vous pouvez découvrir leurs produits sur leur site ou « Les jardins », 7 rue Michelet à Grenoble.

Ps. ça fait des cadeaux très appréciés aussi.

Source: Vanessa S.

20071004

Prioriterre : conseils pour la planète

L’association Prioriterre, fondée en 1983 par trois architectes, a pour objectif de conseiller gratuitement le grand public en matière de transports, d’énergie renouvelable, de consommation d’eau ou de construction. Basée à Poisy en Haute-Savoie, elle compte 18 salariés et 300 adhérents. Elle doit réaliser une « maison pour la planète » à Meythet (74) qui doit avoir un faible impact environnemental et servira de siège à l’association.

Source : Le magazine du club Botanic

Yaourt (rappel)

C’est possible et facile…en voici une photo de ma dernière fournée faite sans yaourtière (en suivant cette recette). La seule énergie utilisée c’est celle pour chauffer le lait. Après ça j’enveloppe le grand bol de lait avec la petite portion de yaourt dans une très grosse couverture que je n’ai pas bougé pendant 24h. Et maintenant le gros bol de yaourt est au frigo et je me sers dedans pour mes différents plats ou pour manger un petit bol de yaourt avec de la bonne confiture.

Adieu les pots de yaourt, les yaourts fades ou les yaourts bios très chers. : )

Les supermarchés qui soutiennent les productions locales

A Genève pour le weekend, je suis passée à la Placette le
supermarché du coin. Celui du centre commercial Chavanne est un peu haut de gamme pour tous les expats qui vivent aux alentours.

La bonne surprise pour moi se trouvait parsemée partout dans le supermarché : les panneaux indiquant en grand le mot « Local » et le nom et la photo de l’agriculteur qui a produit les légumes (potirons, courgettes, lentilles). Même chose au rayon vin avec les noms et photos des vignerons locaux. Chapeau bas à La Manor pour sa politique de soutien aux agriculteurs locaux. (Pour plus d'informations: Manor).

‘Local, better than organic’ comme Times magazine titrait en mars 2007.

Bien sûr, le nec plus ultra : c’est le local bio.

20071003

Nettoyage (rappel)

Le guide de Raffa et de ces amis est génial. Il vaut vraiment la peine d'être téléchargé. Il explique simplement les recettes de base et les astuces de nettoyage. Les produits utilisés sont beaucoup moins nocifs que ceux que nous pouvons acheter (vinaigre blanc, citron, bicarbonate de soude, etc.) et ça permet d'économiser.

De mon côté, j'ai gardé mes anciens récipients et j'ai suivi les recettes pour faire mes produits d'entretien.

NB: Plus de 95% des produits d'entretien, c'est de l'eau...alors pourquoi l'acheter si c'est si simple à faire soi-même et que nous pouvons faire des produits moins nocifs et aussi efficaces?

Papier cadeau (suite)


Après les cadeaux enveloppés avec d'anciennes cartes (maps), voici deux cadeaux en pages de haute couture...

Nouvelles idées








Deux petites idées de produits plus verts que d'autres que je viens de recevoir en cadeau.

Le premier cadeau est un coupe fromage fait en bois et à partir d'une corde de guitare cassée.

Le deuxième est une paire de chaussettes dépareillée (c'est fait exprès) et faite à partir de laine réutilisée.

Alimenter le lombricompost

L'avantage avec le bio (parfois) c'est que l'emballage ets mieux pensé. Par exemple, ces deux cuisses de poulet sont emballées dans une petite baquette recouverte d'un film tous deux biodégradables...direct dans le lombricompost avec les épluchures des légumes!

Pratique.

20071002

Lombricompost, le test


Dans la série je test: j'ai fabriqué un lombricomposteur. Il s'agit pour moi de réduire mes déchets verts (épluchures, café, thé, feuilles de mes plantes, une partie de mon papier et carton, mouchoirs en papier, etc.) et d'avoir un beau compost pour nourir mes plantes de balcon.

Pour construire un lombricomposteur, il faut une boîte et des vers de terre. Pour les instructions, voir Nimasadi (en françsais avec plusieurs alternatives) ou Wiki-how (en anglais) ou le plus expérimenté Red-worming (en anglais). Pour ceux qui ont un jardin, voici une autre alternative trouvée sur le site du gouvernement néo-zéandais fait avec des vieux pneus!

Le défi: avoir un lombricompost qui ne dégage pas d'odeur (c'est une question d'équilibre) et qui n'attire pas les moucherons (il faut que je rajoute du tissu de moustiquaire sur les trous d'aération). Ca fait une semaine pour l'instant. Il est clair que je n'ai pas assez de vers pour la quantité de déchets organiques que je produis. Mais j'en suis très contente. A suivre.

ps. apparemment les vers aiment le café! ils mangent encore plus après!

pps. ne pas utiliser une boîte transparente mais opaque, les vers n'aiment pas la lumière, mais je n'ai pas trouvé la bonne boîte. J'ai donc mis du carton à l'intérieur pour bloquer la lumière.

Photos: Shabnam