20071222

Emballer (suite)

Dernières idées pour emballer: des pages de magazines (toujours), mais un petit truc en plus: ma mère vient de me donner de l'ail de son jardin avec les tiges toujours dessus, mais sèches. Et bien j'ai récupéré les plus belles pour rajouter un petit quelque chose. Je trouve que ça donne un effet japonisant aux cadeaux.
Bonnes fêtes à tous!

20071221

"Le porc suit le port"

Tiré du livre Réparer la planète

"Le responsable d'une coopérative explique: "Pourquoi l'élevage de porcs hors-sol s'est-il autant développé en Bretagne, en Belgique et aux Pays-Bas? Le climat y serait-il plus favorable? Sûrement pas, le porc peut survivre dans bien des conditions. Les habitants du Nord de l'Europe ameraitent-ils plus de porc que ceux du Sud? Non plus. Les porcs suit les ports. L'élevage hors-sol utilise des aliments importés par bateau: farine de manioc de Thaïlande, soja des Etats-Unis...Dès lors, c'est près des grands ports que sont Brest, Anvers ou Amsterdam que les élevages ont poussé."

Edifiant, non?

Rouer M. et Gouyon A., Réparer la planète: la révolution de l'économie positive, JC Lattès BeCitizen, 2007, 304 p.

Ecologie = économies

Petit chiffre: Pour maintenir en ébullition 1,5 litre d'eau sur une plaque électrique, il faut une puissance de 850W avec une casserole à fond bombé sans couvercle, contre 190W avec une casserole à fond plat et un couvercle. Soit un rapport de 1 à 4,5.

Source: MetroScope (Grenoble)

20071220

Vols annulés pour cause de changement climatique

Science fiction ou la réalité toute proche?

Source photo: Eco Street

20071218

Après le poivre, le curcuma

"Le curcuma est connu sous la forme d'une épice qui parfume les curries indiens. Il a des propriétés antispetiques, tonifiantes, antioxydantes et cicatrisantes et anti-inflammatoires" (p. 213 de Réparer le planète)...c'est un peu comme mon épisode avec le poivre pour cicatriser ma plaie et ça marche!

20071217

Réparer la planète

Un cadeau de Noël en avance : le livre "Réparer la planète" par les deux créateurs de BeCitizen. Que des idées pour une "économie positive" auxquelles j'adhère en très grande majorité.

Par exemple, page 239:

"Le principe de la finalité permet aussi de limiter au "juste nécessaire" lors de la conception d'un produit. Quelle est la température optimale de l'eau pour faire du café. Quelle est la température optimale de l'eau pour faire du café? Ce n'est pas 100°C, celle de l'eau bouillante, mais 70°C. Sur ce principe, le co-fondateur de la société de design Falzati a crée une bouilloire électrique réglable, qui permet de chauffer l'eau à 70°C - une économie d'énergie de 30% par rapport à la bouilloire classique à ébullition. Habituée à fonctionner avec des matières premières et des sources d'énergie peu coûteuses, l'économie négative considère l'excès de performance comme la norme. La recherche du juste nécessaire, au contraire, permet d'optimiser le rapport entre le coût et la fonction d'un produit. C'est le principe appliqué par le fabricant de lessive Ecover pour réduire l'impact environnemental de ses détergents".

M. Rouer et A. Gouyon, Réparer la planète: la révolution de l'économie positive, JC Lattès BeCitisen, 2007.

20071216

Piles rechargeables

Nouvelle info de Mathieu d'Incub.net:

"Sur des piles rechargeables, c'est à peu près 4Wh pour pouvoir sortir 1Wh d'une pile rechargeable".
  • Chez vous, pensez à retirer la pile de votre ordinateur portable et branchez le directement sur le courant.
  • N'oubliez pas d'éteindre tous vos appareils qui fonctionnent avec des piles dès que vous le pouvez.
  • Aussi, pour les lampes de poche, frontales, télécommandes et autres appareils que vous utilisez rarement, pensez à inverser le sens des piles pour qu'elles ne consomment rien en attendant la prochaine utilisation (n'oubliez pas de remettre les piles dans le bon sens).

Arbre de Noël

Les magasins chic de Paris ont bien flairé le mode de la réutilisation et du recyclage, et celui du naturel. La plupart emploient des produits naturels (sable, feuilles, etc) ou réutilisés (ampoules vidéos, etc) pour décorer leurs vitrines. Ici, un arbre de Noël fait avec des ampoules, ailleurs (chez Colette) la vitrine est murée avec des vidéos VHS. Ça rend assez bien.

C'est intéressant de voir ce que la création peut offrir. Malheureusement, les produits vendus à l'intérieur de ces magasins sont souvent de très bons représentants de la surconsommation de l'inutile à un prix...

Paniers AMAP

Des paniers AMAP qui donnent envie: en voici deux exemples, celui d'Agnès et celui de Bob et Marie.

Bon appétit en consommant ces produits locaux et divers! Pour les autres, pour connaître le système des AMAP, cliquez-ici. Mais sinon, profitez des producteurs sur les marchés qui produisent des fruits et légumes de saison.

C'est pas sorcier spécial maison écologique

De bonnes explications simples sur les différentes alternatives pour la maison (chauffage, isolation, matériaux de construction) proposées par la très intelligente émission "C'est pas sorcier", à voir sur Neomansland.

Une idée géniale là où ça gèle



Idée verte glanée sur le forum canadien des Citadins du Futur valable là où il fait froid la nuit:

Avant de vous coucher, mettez deux bouteilles d'eau dehors; le matin l'eau sera gelée ou très froide (selon l'endroit). Mettez les bouteilles dans votre frigo, elles diffuseront du froid et le moteur de frigo tournera au ralenti...et ça se verra sur votre facture d'électricité.

Portrait robot du français écolo

Voilà à'quoi il ressemblerait selon Santé Magazine...vous vous y reconnaissez?

20071212

Wiki-How

Si vous voulez faire une chose ou une autre et vous ne savez pas comment faire, et que vous comprenez l'anglais, allez voir sur Wiki-how. On vous explique presque tout (couture, jardinage, mettre une ampoule, détacher, faire de l'origami, plier un sac plastique, recycler vos chaussettes...vous devriez trouver une réponse à une bonne partie de vos questions, notamment pour vous aider dans vos gestes verts.

Le citron

Fort utile, le citron s’utile en cuisine, pour faire des boissons, mais aussi beaucoup d’autres choses. Il contient de la vitamine et environ 5% d’acide qui le rend un allié utile pour les taches ménagères. On peut souvent récupérer gratuitement les vieux citrons qui seront jetés dans le magasins bios et les presser pour récupérer le liquide dans un petit pot. Ce jus :
  • peut repousser les fourmis
  • nettoyer les joints de carrelage (ils redeviendront tout blanc avec une brosse à dent et de l’huile de coude) ;
  • un mélange de 1 portion de bicarbonate de soude et 2 portions de jus de citron pour nettoyer la cuvette des toilettes.
  • Une cuillère de jus dans la lessive et c’est supposé sentir bon.
  • Nettoyer les planches à découper en bois avec du jus, le laisser le soir et bien rincer le lendemain matin : la planche sera désinfectée et propre.
  • Et si jamais vous avez une odeur sur les mains qui ne part pas : du jus de citron…

Source : green living tips

20071211

Emballer avec vos emballages

Pour des idées innovantes pour emballer des cadeaux, il y a bien sûr ceux qui utilisent les images des revues. La photo ci-jointe est mon dernier essai avec une page de revue et des bandes plastiques bleues récupérées sur un chantier.

On peut aussi utiliser des vieilles cartes routières ou autres cartes (voir ici).

Mais pour une liste plus complète d’idées voir Raffa, et vous pouvez envoyer vos idées à Agnès ou les poster ici.

20071210

Une 2e idée d'incub.net

Dans son 2e mail Mathieu m'explique qu'avec son collègue ils ont acheté des prises (voir photo) sur Conrad.fr.

Elles permettent de compter l'énergie utilisée par un appareil particulier et de repérer les appareils gourmands. C'est ainsi qu'ils se sont rendus compte que sur certains variateurs d'intensité lumineuses, la consommation est toujours la même: celle de l'éclairage maximum, et quand ils éclairent moins, c'est tout simplement qu'ils chauffent davantage.

A cette expérience s'ajoute celle-ci:

"L'expérience qui m'intéresse le plus est celle de la comparaison entre la consommation électrique de mon ordinateur lorsque j'utilise Linux ou lorsque j'utilise Windows (j'ai installé les 2 systèmes simultanément et je dois choisir quel système utiliser au démarrage).

L'ordinateur est donc le même, seul le système d'exploitation change. En moyenne sur plusieurs centaines d'heures de mesures, pour des usages équivalents et un service rendu comparable, voici les résultats :

Sous Windows Vista, la consommation moyenne est d'environ 44.5 W.

Sous Linux Ubuntu 7.10, elle est d'environ 35.6 W soit 25% de moins ! Et 25% ça commence à ne pas être du tout négligeable... même si cela reste le résultat d'une campagne de mesure sur 1 ordinateur et 1 utilisateur.

L'explication est assez technique, mais en gros, plus l'ordinateur fait de calculs et d'accès sur le disque dur, plus il consomme. Et si on optimise la façon dont il fait les calculs et dont il accède au disque dur (et donc si le logiciel est mieux écrit) et bien il consomme moins... Et Linux est un logiciel qui a la réputation d'être très bien écrit. J'ai envie de dire que j'y crois ! D’autres éléments entrent en jeu : sous Linux, il n'y a pas besoin d'anti-virus, et donc cela fait autant de calculs en moins a effectuer par le système, autant d'accès en moins sur le disque dur, et donc autant de consommation en moins. Le paramétrage de base du dispositif de gestion d'énergie sous Linux me semble également un peu plus performant."

Merci Mathieu pour ce partage
Source : Mathieu d'Incub.net

Une idée d'incub.net

Mathieu d'Incub.net (bureau de conseil spécialisé dans les projets en basse consommation d'énergie) m'a envoyé des idées vertes (très originales) pour économiser de l'énergie. Les explications sont denses mais intéressantes!

"Et voilà une deuxième idée verte pas difficile à mettre en œuvre quand on en prend l'habitude...

Jeter l'eau des pâtes dans l'évier ou laisser une ampoule de 60 W allumée pendant près de 2h30 pour rien ?

Si je vous dit que j'ai laissé allumée une ampoule de 60 W chez moi pendant les 2h30 durant lesquelles je suis allé me promener, vous allez me dire que je devrais faire attention à ne pas gaspiller l'énergie...que le réchauffement climatique c'est l'affaire de tous, et que tous les gestes, même petits comptent, surtout quand ils sont répétés des millions de fois par chacun d'entre nous...Et vous auriez bien raison de me le dire (vous pourriez aussi me dire que je devrais investir dans des ampoules basse consommation mais disons que c'est pour illustrer le propos hein...)

Si maintenant je vous dis que quand vous jetez l'eau des pâtes dans l'évier, vous avez gaspillé en quelques secondes la même quantité d'énergie, cela peut sembler plus surprenant... Et pourtant...Pour élever la température d'un gramme d'eau de 1°C il faut 1 calorie =4.18 J = 0.0016111 W*h. (J = Joule W*h = watt heure)

Et ça marche aussi dans l'autre sens, à savoir que quand la température d'un gramme d'eau descend de 1°C, il est restitué à l'environnement 1 cal = ... sous forme d'énergie thermique (la même qui vous coûte si cher l'hiver dans vos maisons mal isolées et trop chauffées). Si comme tout(e) bon(ne) cuisinier(e) qui se respecte, vous faites bouillir l'eau des pâtes, si vous avez mis 1.5 litres d'eau, et si pour faire des économies d'énergie, votre appartement est chauffé à 17° ce qui est largement suffisant si on réapprend à s'habiller correctement (par exemple ne pas vouloir être en t-shirt chez soi l'hiver ou pour les plus convaincus le retour à l'utilisation du regretté bonnet de nuit) et bien l'eau de vos pâtes est capable de restituer à l'environnement (votre cuisine ou votre salle à manger) un peu plus de 144 W*h ce qui est la même énergie que celle consommée par votre ampoule de 60 W allumée pendant près de 2h30...

Et dire que toute cette belle énergie serait allée réchauffer l'eau des égouts...

Alors maintenant que j'ai pris conscience de ça... j'égoutte les pâtes (ou autres aliments cuites à l'eau) dans une deuxième casserole avec un couvercle dessus pour éviter que ça fasse trop d'humidité dans la pièce et aussi pour l'odeur... je la laisse tranquillement refroidir dans un coin chez moi, et hop, c'est toujours ça de moins sur le bilan énergétique à service rendu constant ! Et puis si vous avez de jolies casseroles pas en "téflon poison", eh bien ça ne fera même pas trop moche dans votre salon pendant que vous finissez un bon bouquin !

Mathieu--http://www.incub.net/

Experimental design


Henrique Ralheta a réalisé avec Miguel Flor un fauteil qui cache dans ses flancs une grande couverture dans lequel on s'enroule au chaud. Le tout est fait avec 100% de coton de récup. Ce projet fait partie des dix projets sélectionnés de DesignWise pour la biennale de design Experimenta.


20071205

D'où viennent et vont les choses



Ceci est une bande annonce ; pour le film complet (en anglais) en libre accès: cliquez ici

20071204

Je ne nourrirais pas mes enfants avec

Le reportage Vu du ciel de Yann Arthus Bertrand ce mardi sur France 2 était exceptionnel. Il a traité de sujets très différents relatifs à l'agriculture, dont la question des palmiers que j'avais soulevé hier. C'est un documentaire à voir.

Une remarque soulevée vers la fin: un éleveur qui perpétue la tradition de la transhumance dans les Pyrénées raconte qu'un éleveur de poulets du Centre dit qu'il ne donnerait jamais l'un de ses poulets à manger à ses enfants. Le pyrénéen est choqué car pour lui le premier consommateur de ses viandes sont lui et ses enfants, et c'est parce qu'elle est de qualité.

C'est un comble qu'une personne produise quelque chose qu'il n'oserait utiliser ou manger, et qu'il puisse le vendre à des consommateurs.

20071203

Les dégâts de l'huile de palme

L'huile de palme est utilisée dans les agrocarburants et dans beaucoup de produits biologiques (nettoyage) et aussi dans l'alimentaire (pour remplacer le beurre notamment).

L'Indonésie, la Malaysie (je l'ai vu de mes propres yeux) et d'autres détruisent leurs forêts riches en biodiversité pour les remplacer pas la monoculture de palmiers...Les dégâts sont monstrueux. Ce petit film vous montre les images. Et offre des informations intéressantes: 2% de la population Indonésienne dépend du revenu de l'huile de palme, 44% dépend de la forêt...


20071201

Agrocarburants

Une photo et des explications simples (en anglais) sur les agrocarburants produits à partir du maïs (mais trop gros pour le mettre ici). Allez le voir, ça vaut le détour: Groovygreen

Une pub qui ne passe pas

Les grandes chaînes américaines ont refusé de passer cette pub à la télé...! Source: Groovygreen

Ca gaz?

Source: Groovygreen