20080117

Réparer, le métier de cordonnier

Dans les 4 R, il y a réparer. Olivier du Quotidien durable a raison de rappeler que le métier de cordonnier est un métier d'avenir.

"1 - C'est un service de proximité qui crée du lien social. On ne sait pas ou on été faites nos chaussures, mais on sait au moins qui les répare.
2 - ça fixe l'emploi localement
3 - Faire réparer ses chaussures, c'est diminuer de manière incroyable l'impact de nos pas sur la planète. Matière première, traitement, transport etc...
4 - C'est source d'économie."

On se moque de moi parce que j'achète des chaussures italiennes. J'en achète peu et souvent j'y mets le prix, mais elles durent longtemps et peuvent être réparées par mon cordonnier. Pensez à acheter des chaussures qui peuvent être réparées (du bon cuir, cousues, etc). Je viens de récupérer ma paire de bottes à laquelle mon super cordonnier vient de donner une 3e vie (après déjà 6 ans de service) pour 10€. C'est bien moins cher, non?

1 commentaire:

Francoise a dit…

sympa la photo et l'info ...