20080207

IMPORTANT

Raffa attire l'attention de tous sur des familles qui vont être expulsés de leurs propres terrains parce que leurs habitats ne sont pas aux normes. Or, ces familles ont fait le choix de vivre en autosuffisance et/ou d'auto-construire (cf. yourte, cabanes, maison de paille, etc.). Cependant, de nombreuses familles se voient refusées les permis de construire puisque ces types d'habitations ne correspondent standard d'urbanisme.

Pour tenter d'éviter l'expulsion de 5 adultes et deux enfants de leur propre terrain, signez cette pétition avant le 12 février. Ils n'ont rien à cacher et ont mis les photos de leurs habitations en ligne ici. Et selon leurs propres mots:

""Notre mode de vie est basé sur le respect d'autrui et de l'environnement. Nous avons choisi de ne pas surconsommer et de limiter au maximum notre participation à la pollution de la planète. Nous sommes actuellement bien logés, heureux, et parfaitement intégrés dans notre commune".

S'ils ne nuisent à personne, s'ils sont heureux, s'ils n'ont nulle part où aller, comment un maire peut-il moralement les expulser de leur propre terrain, d'autant plus pendant l'hiver?

1 commentaire:

Francoise a dit…

le problème des cabanons aménagés et éparpillés sur le territoire est un vrai problème pour les communes qui considèrent - à tort peut-être ? - que leur responsabilité est engagée si un jour un incendie, un incident grave, met la vie des habitants en danger, pis s'il y a mort d'homme. C'est un problème que le droit va devoir commencer à résoudre pour ceux qui se lancent dans ce genre d'initiatives. Ni les assurances, ni les communes ne veulent toucher à ces problèmes ... sauf pour s'en débarrasser le plus vite possible. Signer la pétition aidera peut-être sur le long-terme à ce que l'on regarde le problème du logement différemment. Aux prix atteints par l'immobilier en France, même dans les campagnes vertes comme celle sur les photos, il faudra bien que le droit et la loi commencent à assouplir les " normes" tout en protégeant l'intégrité physique des personnes et l'environnement autour d'elles. Peut-être en subventionnant les aménagements nécessaires à la "viabilisation" et donc l'obtention possible d'un "permis de construire" ou d'un ... " permis d'habiter" auprès des élus locaux ?!