20080411

Vérification des pubs: à double tranchant


C'est très bien qu'une Charte d'engagement et d'objectifs pour une publicité eco-responsable ait été signée ce matin entre Borloo et les publicitaires. Le Bureau de la vérification des pub (BVP) est appelé à donner son avis pour éviter le "greenwashing".

Mais on peut regretter certaines des décisions du BVP : notamment celle concernant son avis défavorable pour une campagne de pub "Non au développement jetable" (voir photo) pour réduire les déchets dans les Côtes d'Armor à l'occasion de la semaine du développement durable. (Excellente initiative et campagne à mon avis).

Le directeur du BVP estimait que « cette campagne [...] paraît de nature à porter gravement préjudice à des secteurs économiques voire, à des marques identifiables de produits ».

Quelle est la morale de cette histoire? "Il ne faut surtout pas pointer du doigt les entreprises et les pratiques qui incitent à la pollution. Laissons faire, c'est bon pour notre économie" .
Ça me donne froid dans le dos, de tels avis.

Source: Metro france qui propose un diaporama avec les 7 pubs de la campagne



1 commentaire:

bossetan a dit…

Tout d'abord je voulais te dire "merci" pour le commentaire sur le blog... et ensuite dire que parfois nos idées se croisent. J'avais préparé un petit post sur le sujet dont tu parles dans cet article.
Car je trouve qu'une telle décision, c'est vraiment pas positif...
Belinunda de Consommer durable.