20081002

A voir si vous êtes à Paris ce samedi

Le Professeur Pierre-Henri Gouyon (Muséum d'Histoire Naturelle) donne une conférence samedi 4 octobre 2008 à 15h30 à la Cité des Sciences (la Villette) intitulée "DE LA DOMESTICATION AUX BIOTECHNOLOGIES : PROMÉTHÉE OU DÉDALE ?" dans le cadre du cycle sur l'héritage néolithique.

Même si le sujet ne vous parle strictement pas, PHG est l'un des plus grands conférenciers français. Il explique les sujets les plus complexes en faisant rire son public et surtout en leur expliquant de manière limpide des choses que nous n'imaginions jamais comprendre.

C'est un moment magique de rire en comprenant la science que je ne peux que vous encourager à vivre.

Je ne trouve aucun extrait de ses conf en ligne pour vous donner un avant goût, mais si vous n'avez pas la possibilité d'aller à la Villette, vous pouvez toujours m'emprunter ou acheter son cours d'une heure sur la "Génétique et évolution".

Résumé de France Télévision:

""Je me suis fait tout seul mais je me suis raté" ainsi commence, sur un sketch de Raymond Devos cité par Pierre-Henri Gouyon, l'histoire de l'enfant qui voulait être garde forestier, mais qui eut un déclic en classe de troisième quand un professeur de maths, au lieu de faire cours, parla à ses élèves de "génétique".

Tout le monde croit avoir des "connaissances" en génétique : on sait évidemment de source sûre que l'homme descend du singe, que l"es chiens ne font pas des chats" ou que les pauvres mulets sont stériles.

Pierre-Henri Gouyon revient sur ces contre-vérités très populaires et assène avec humour ce qu'il en est de cette science en perpétuelle évolution.

On apprend que l'homme est le plus proche cousin du chimpanzé, et qu'il n'occupe, dans la classification du vivant, qu'une toute petite partie de la lignée des grands singes susceptible d'extinction !

Le généticien évoque ses maîtres et explique les mécanismes de l'évolution, depuis la "Création" jusqu'aux dernières découvertes, en passant par l'eugénisme de triste mémoire.

Pierre Santini, comédien et directeur du théâtre Mouffetard, intervient pour citer d'illustres hommes de sciences comme Darwin et mener le débat final avec le public".

1 commentaire:

Indre Abondance a dit…

ça a l'air génial. je suis vraiment désolée de ne pas être à Paris au bon moment ... depuis deux ans, la SNCF est devenue trop chère pour faire des sorties AR improvisées. dommage