20110623

Composteurs faits maison

Mon beau-frère à Montréal a récupéré le sommier d'un futon et une porte dans la rue. Il a fait un composteur de taille (!) pour la famille. Petit détail canadien: il a rajouté du grillage pour empêcher les écureuils de pénétrer.







De mon côté, j'ai fabriqué l'année dernière un composteur à deux niveaux avec de bouts de planches que j'avais. Je n'en suis pas parfaitement satisfaite, mais ça marche et je l'ai installé sur mon pallier.


Photos: Ripe Green Ideas et Kai

6 commentaires:

Bretagne buissonniere a dit…

Dis donc tes voisisns sont archi cool ! Ils acceptent un composteur sur le pallier. je vais opter pour l'option de ton oncle mais en version mini comme toi ! Je ferais des photos !

Shabnam a dit…

personne en face: ou si rarement. et suis au dernier étage. (voilà pourquoi!

Mike l'agro-écolo permaculteur a dit…

le composteur fait maison est un classique, et pas qu'au Canada :-)
J'en ai réalisé 2 à partir de palettes usagées, qui partaient à la poubelle.
Quand on dit que les palettes sont usagées, c'est simplement parce que les personnes qui les ont (souvent des magasins) veulent s'en débarrasser sans faire le moindre effort... :-s

Le détail canadien avec le grillage est aussi utile en France et ailleurs, car les rongeurs de tous types peuvent pénétrer dans un composteur, et y faire leur nid pour l'hiver :-)

Pour l'initiative du composteur d'intérieur : bravo ! Si tout le monde pouvait opérer de la sorte ;-)

Kinoui a dit…

Tu n'as pas de problème d'aération ? Le bois a beau respirer, je suis légèrement inquiète...
Mais sinon, belle réalisation ! Le mien est en plastique, sur mon balcon, impossible de le confondre avec un meuble !

Shabnam a dit…

@kinoui: bienvenue!
il y des trous entre chaque étage, et tout en haut.
mais la conception est très loin d'être parfait car j'ai utilisé du bois compressé...donc ça ne va pas durer des années.

@mm: le composteur de mon beau-frère est bien sûr un classique - mais j'adore le fait qu'il l'ait créé à partir d'un sommier trouvé dans la rue. De la vraie récup!

grenouille a dit…

Oui, le composteur du beau-frère est superbe ! On a du mal a croire qu'il n'a utilisé qu'un sommeier pour les côtés, il a dû bien le rentabiliser !!!
Quelle veine d'habiter à un dernier étage ! Moi je bloque encore un peu pour le lombricomposteur, quelle honte ! Pourtant dans le pire des cas (les mouches!), je pourrais toujours le mettre à la cave !